En bref

Des chartes riverains validées « pour la période en cours »

En réponse aux réactions d’associations écologistes qui déplorent la prise de position des préfets sur les zones de non-traitement (ZNT) en pleine crise sanitaire de Covid-19, André Sergent, président de la Chambre d’agriculture de Bretagne, a profité d’un point presse le 9 avril pour clarifier la situation. « La loi donnait la possibilité d’établir des ‘chartes riverains’ avec les professionnels et les associations environnementales. Elles ont été travaillées par département ». Des préfets ont, en effet, validé certaines de ces chartes qu’ils ont reçues, permettant de réduire les distances de traitement, « pour la période en cours ». Si la consultation a été abrégée compte tenu du contexte inédit lié au coronavirus, « la charte sera remise à la discussion à la sortie du confinement », précise-t-il.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer