En bref

Versement des aides Pac : le retour à la normale de nouveau décalé

Lors de son audition devant les sénateurs de la commission des affaires économiques le 21 novembre, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a annoncé que la promesse de son prédécesseur d’un retour à un calendrier normal de versement des aides Pac pour la fin de l’année 2018 ne sera pas tenue. «L’État s’est engagé à ce que ces aides soient payées à la fin de l’année ; ces aides ne seront pas payées avant la fin de l’année parce que ces annonces n’ont pas été assez calibrées», a-t-il annoncé. Didier Guillaume prévoit qu’«en théorie, ces aides de 2016 devraient être totalement payées au début de l’année 2019. Au lieu du 31 décembre, ce sera plutôt janvier ou février, en même temps que les aides 2017. Pour les aides 2018, on reprendra le cour normal».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

  1. L’engagement de l’Etat ne vaut donc plus rien! On cumule des retards de paiement sur 3 années! Et comment fait on pour gérer au quotidien? Peut-on encore croire des promesses qui ne sont pas tenues? Les fournisseurs, eux ne reportent pas les échéances…
    Il y a là de quoi alimenter la colère! Honte à ces politiques dépassés par la complexité du système qu’ils ont mis en place. Honte aux organisations professionnelles qui cautionnent pour s’octroyer une parcelle de pouvoir. Les temps changent, tout ceci mérite de s’écrouler pour reconstruire une politique agricole avec du bon sens paysan.

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer