Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

Le revenu des agriculteurs au cœur d’une rentrée syndicale anticipée

« Selon l’Observatoire de la formation des prix et des marges, la quasi-totalité des producteurs des secteurs agricoles est concernée par l’impossibilité de couvrir leurs coûts de production par les prix de marché », rapportent Didier Lucas et Tanguy Rousseau, respectivement président de la FDSEA et de Jeunes Agriculteurs dans les Côtes d’Armor.

Et d’enfoncer le clou : « Le nombre de défaillances des entreprises agricoles a continué d’augmenter en 2016 alors qu’il a reculé dans les autres secteurs économiques. La Banque de France a ainsi comptabilisé 1 493 défaillances dans le secteur agricole en avril 2017, en progression de 11 % sur un an. » Les syndicalistes rappellent que le résultat de la branche agricole stagne depuis le début des années 90 et subit une volatilité accrue depuis le milieu des années 2000. « A l’arrivée, ces éléments affectent le revenu disponible et la capacité d’investissement des exploitations. »

Tracts et tomates pour les automobilistes

Alors que la rentrée approche, aux yeux des responsables, le tableau demeure sombre. « Nombre de filières bretonnes sont atones, voire dans la tourmente comme la tomate, le porc ou le lait. La loi Alimentation tarde à voir le jour et le revenu des agriculteurs n’en est plus le sujet principal. Les distorsions de concurrences intra/ extra européennes continuent de se creuser », égrainent-ils.

Dans ce contexte délicat, les syndicalistes ont décidé de passer à l’action en remettant la question du revenu des agriculteurs sur la table. Jeudi 23 août, des Costarmoricains ont ainsi mené une opération de sensibilisation du grand public à Yffiniac, à hauteur de l’échangeur du Perray.

« Pour l’occasion, pendant une partie de la journée, agricultrices et agriculteurs ont distribué des tracts et 5 t de tomate aux automobilistes », a expliqué Hervé Conan, en charge des dossiers légumes et emploi à la FDSEA 22. Sur place, des responsables syndicaux représentant les différentes productions étaient présents pour répondre aux questions des personnes rencontrées.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer