Machinisme et équipements

Relier tous les éléments métalliques du bâtiment à la terre

Les nombreux équipements électriques et électroniques favorisent les phénomènes parasites sur les exploitations. D’où l’importance de réaliser une liaison conductrice entre tous les éléments métalliques reliés à une prise de terre efficace.

Lors de la construction d’un bâtiment neuf, il est parfois nécessaire de demander un raccordement électrique au réseau et de mettre en place un compteur. Ce dernier se situera dans le local technique, si le bâtiment est à moins de 30 m du raccordement au réseau. Sinon, il devra être placé en limite de parcelle. Construire à proximité des réseaux électriques engendre des contrain-tes à identifier et maîtriser le plus en amont possible de l’élaboration du projet. Informer ERDF au stade des avant-projets participe également à l’amélioration de la sécurité et à la réduction des délais.

Un installateur qualifié et compétent

L’installation électrique du bâtiment devra être effectuée par un installateur qualifié et compétent. L’arrivée d’électricité se fait par des gaines TPC (tube de protection des câbles) dans les tranchées, à côté des gaines pour l’eau et les télécommunications. Des distances sont à respecter entre les gaines et elles doivent être placées dans du sable avec un filet avertisseur dessus. Une liaison équipotentielle dite principale doit aussi être réalisée, pour éviter qu’une différence de potentiel n’apparaisse entre les éléments conducteurs. Elle doit relier à la prise de terre ou au bornier de terre du tableau les éléments conducteurs métalliques : canalisations, cornadis, logettes, charpentes, bardage, poteaux…

« L’armature métallique des planchers aussi doit être reliée. Le mieux est de souder entre eux les différents treillis ou sinon, les liaisonner avec des clips métalliques », indique Jacques Charlery du GIE Élevages de Bretagne. Pour les hangars à charpente métallique, si la continuité électrique est assurée par les fermes, il peut être suffisant de relier à la terre les deux poteaux situés aux extrémités opposées en diagonale. Sinon (en cas de charpente ou ferme en bois par exemple), chaque poteau métallique doit être relié à la terre.

Terre autour du bâtiment

Lors de la construction d’un bâtiment neuf, il faudra prévoir une terre autour du bâtiment. Une boucle avec un câble en cuivre nu (25 mm² de section minimum), disposée en fond de fouille en ceinturant le périmètre des bâtiments, est obligatoire. Les différentes liaisons de mise à la terre de l’installation lui sont raccordées via une « barrette de terre ». Sa valeur doit être compatible avec le calibre du dispositif différentiel général de l’installation électrique. Le rôle de ce dispositif « différentiel » (disjoncteur ou interrupteur) est de détecter les fuites de courant et de couper l’alimentation.

SCHEMA-ELEC-BATIMENT

Se protéger des orages et surtensions
La protection contre les surtensions liées à la foudre ou provenant du réseau de distribution est aussi à prendre en compte. Elle nécessite l’installation de parafoudres entre les conducteurs actifs et la terre, en prévention des effets indirects de surtensions dans les lignes électriques et de télécommunications. Les paratonnerres quant à eux canalisent la foudre vers la terre lors d’un impact direct sur une structure.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer