Machinisme et équipements

Claas ouvre un nouveau centre de test et d’essai

CLAAS a ouvert sur le site de Harsewinkel, en Allemagne, son nouveau centre de test et d’essai, dédié au développement de nouvelles machines agricoles. Les actionnaires, la direction du groupe, les salariés ainsi que les femmes et hommes politiques de la région conviés ont inauguré ce bâtiment, dans lequel 15 millions d’euros ont été investis. Sur ce montant, 3,2 millions sont investis dans la seule technologie d’essai.
Le ruban d’inauguration a été coupé par (de gauche à droite) : Jan-Hendrik Mohr, Dr. Patrick Claas, Cathrina Claas-Mühlhäuser, Reinhold Claas, Oliver Westphal et Volker Claas.

Grâce à ce nouveau bâtiment, CLAAS souhaite réduire les temps de développement de ses moissonneuses-batteuses, de ses ensileuses et de ses tracteurs. Dans treize cellules d’essai, on y simule les impacts les plus divers que les machines pourront subir dans les champs au travail. Les essais sur bancs à entraînement électrique se déroulent 24h/24 et sept jours sur sept.

Le constructeur a réalisé une prouesse architecturale en construisant le plus grand des bancs d’essai. Sur ce dernier, la résistance des barres de coupe de moissonneuses-batteuses qui peuvent mesurer jusqu’à 12 mètres de long est testée. « Son socle de 600 tonnes qui a été coulé sur place en bloc repose sur une suspension pneumatique. En fait, cela doit être quasiment une première en Europe », suppose Oliver Westphal, le responsable du centre de test et d’essai.

Dans un laboratoire, Claas monte l’électronique de machines complètes pour pouvoir tester, par exemple, l’interaction des systèmes d’assistance à la conduite avec les autres composants. Une moissonneuse-batteuse étant équipée de plus de trente distributeurs, il peut y avoir par machine jusqu’à 50 000 tests réalisés de manière totalement automatique. “On passe aux essais dans les champs seulement quand les tests en laboratoire ont donné des résultats positifs. Le meilleur des laboratoires ne saurait les remplacer. C’est donc sur le terrain que l’on réalise d’autres essais afin de finaliser l’évaluation de la fiabilité des machines.”

« En mai 2017, nous étions tous ici présents pour poser la première pierre du nouveau centre de test et d’essai », a rappelé Cathrina Claas-Mühlhäuser en évoquant le lancement de la construction.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer