Coopératives

Agroalimentaire : Nouvelle gamme “J’Aime le poulet” sans OGM ni antibiotiques

Fleury Michon et Terrena, deux acteurs de l’agriculture et l’agroalimentaire français s’associent pour le lancement de la filière «J’Aime le poulet ». Issus d’une nouvelle filière créée en partenariat avec 10 éleveurs de Loire Atlantique, Deux Sèvres, Maine et Loire et Vendée, les premiers blancs de poulet et rôtis de cette gamme seront disponibles en magasin début avril.

Communiqué Terrena/Fleury Michon

Fleury Michon et Terrena ont travaillé pendant plus de deux ans à la mise au point de ce partenariat qui a rassemblé 10 éleveurs pour établir un cahier des charges. Trois axes sont visés : santé et alimentation, bien-être animal et développement durable afin de garantir des produits de qualité et une production plus responsable. C’est la 1re gamme de charcuterie issu de poulets “Sans Antibiotiques”.

La qualité : ligne de conduite du cahier des charges

Les éleveurs fourniront 450 000 poulets en 2017, nourris sans OGM* et élevés sans antibiotiques. Ils sont alimentés avec 65% de céréales françaises et 30% protéagineux, oléagineux et 5% de vitamines et minéraux et selon le cahier des charges Bleu Blanc Cœur.

Conseillés par le CIWF, les éleveurs de “La Nouvelle Agriculture” travaillent à mieux prendre en compte les besoins de l’animal dans les élevages : réduire la densité de 20%, favoriser le comportement naturel…

Ils mettent en place des indicateurs de bien-être pour trouver les meilleures solutions. La distance maximum entre l’élevage et l’abattoir est réduite à 200 Km ou à moins de 4h00 pour réduire le stress de l’animal pendant le transport. La filière J’Aime est rigoureusement contrôlée par un organisme certificateur indépendant**

L’agroalimentaire à l’écoute du consommateur

Fleury Michon répond aux attentes des consommateurs en matière d’origine et de qualité et poursuit son engagement de création de valeur dans ses filières. Cette gamme J’Aime le poulet est dans la continuité de J’Aime sur la filière porc lancée en septembre 2015. Cette dernière rencontre un vrai succès en séduisant déjà 2 millions de ménages et en représentant 25% des volumes de la charcuterie sans antibiotiques. La gamme « J’Aime » représentera environ 20% des volumes de Fleury Michon d’ici à 5 ans.

*Sans OGM <0,9%

**Démarche contrôlée par l’organisme indépendant VISalim

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

  1. Jamais mangé de produits Fleury- Michon .
    Je lis : “conseillés par le CIWF et,plus loin :organisme indépendant VISalim ” qui sont ces organismes ? Veuillez les mettre en toutes lettres SVP.
    La pub ne mentionne pas “élevés en plein air” Les poulets élevés en plein air sont reconnaissables à la solidité de leurs articulations après cuisson ! Les vôtres sont pré- découpés et ,de plus ,cuits. Donc ,pas de vérification possible !
    En résumé,bel enfumage. Comme trop souvent dans l’agro-alimentaire.
    NB . Essayez de laisser mon texte visible 24 h .Merci .

Bouton retour en haut de la page
Fermer