Côtes d'ArmorÉvénements

Un samedi de festivités valorisant le cheval breton

Plus de 200 équidés, presque autant de déballeurs, la fabrication du cidre et de ses dérivés à l’honneur… Les visiteurs ne devraient pas s’ennuyer ce samedi à Kérien.

Dans le petit monde du cheval de trait, Kérien est une institution née en 1877. « Désormais placée le 3e samedi d’octobre, c’est la dernière foire aux chevaux de l’année dans les Côtes d’Armor », explique Gildas le Bris, président du Comité d’organisation. Un comité mis en place dès 1986 pour relancer un événement en perte de vitesse en termes d’animaux et de fréquentation du public. « L’instauration des concours dès 1991 a notamment permis de redynamiser notre rendez-vous. »

Concours en matinée

Samedi matin, auront lieu les désormais traditionnels concours de poulains et de pouliches de l’année. Au fil du temps, les propositions de l’après-midi ont aussi contribué à attirer les visiteurs : « Le concours de pouliches de 18 mois, ainsi que la présentation d’une dizaine d’étalons, aussi beaux qu’impressionnants, ont effectivement beaucoup de succès. »

Sculpture de cheval en métal réalisées par Christophe Milcent
Trois sculptures de chevaux en métal réalisées par Christophe Milcent seront exposées et proposées à la vente.

Pour les éleveurs du coin, il n’y a pas de doute, « c’est dans les communes autour de Kérien que se trouvent non seulement le plus grand nombre de chevaux bretons mais aussi les meilleures origines… » Tous aiment se retrouver à Kérien : « On y vend les poulains de l’année bien sûr, puis on fait la fête dans une excellente ambiance. » Car en marge des 200 équidés présents, le Comité développe d’autres animations. « La thématique de cette édition est dédiée au cidre, sa fabrication et ses dérivés comme le pommeau ou le lambig », précise Yvon Boutier. « Sur place, le pressoir à l’ancienne et l’alambic qui seront mis en service et la collection de vieilles photos devraient capter l’attention et rappeler de bons souvenirs à certains. » Dans le bourg également, seront exposés (et proposés à la vente) trois chevaux en métal, œuvres remarquables du sculpteur breton Christophe Milcent.

La potée du midi, une tradition

Sans oublier que la Foire aux chevaux de Kérien, c’est aussi un marché géant avec près de 200 « déballeurs », son « immuable potée à l’ancienne » sous chapiteau à l’heure du déjeuner, son concours de boules bretonnes en doublettes (inscription sur place), ses châtaignes grillées, son fest deiz à 15 h, sa soirée crêpes à 19 h et sa nuit disco dès 22 h 30… Toma Dagorn

En pratique : Kérien (axe Guingamp – Rostrenen), samedi 17 octobre, dès 10 h. Entrée gratuite.

Plus d’infos : www.foiredekerien.fr

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer