ÉvénementsFinistère

Ferme en scène à Milizac

Le succès de la soirée théâtre au Gaec de Kergroas a dépassé les attentes des organisateurs : près de 600 visiteurs sont venus à la porte ouverte et 300 sont restés au spectacle du soir.

C’est la Compagnie Patrick Cosnet qui a contacté en avril le Comité de développement des agriculteurs du Pays de Brest avec la proposition d’organiser la représentation d’une pièce de théâtre à la ferme. Partant pour ce type d’événement, le Comité a trouvé des partenaires pour la réalisation : le Gaec de Kergroas, la Cuma de Beg Avel et les Jeunes Agriculteurs du canton de Saint-Renan. Cette collaboration a été un succès en termes d’accueil et de communication : 70 % des participants étaient des non-agriculteurs qui ont apprécié l’esprit convivial que savent créer les agriculteurs de Milizac. Un tiers des personnes étaient des concitoyens de Milizac, un tiers venait des communes avoisinantes et l’autre tiers du Pays d’Iroise et Pays des Abers.

La porte ouverte fut pour les visiteurs une occasion de découvrir l’installation et fonctionnement des deux robots de traite, avec maintien du troupeau à la pâture. La Cuma a créé l’événement avec une exposition de son parc de machines agricoles, complété d’une collection de vieux tracteurs. Les agricultrices ont présenté en images les métiers de la production agricole avec leur exposition « L’agriculture, ça nous botte ». C’est la famille Le Gall, de Plouédern, qui a ouvert le spectacle avec un concert de musique bretonne. Chant accompagné d’accordéon, clarinette, violon, flûte et bombarde ont séduit le public. Puis la pièce « La casquette de travers » a mis sous les projecteurs la complexité de notre société et de son agriculture. Avec leurs évolutions inattendues, leurs accords et désaccords, espoirs et ces déceptions, sans oublier les joies du métier, les acteurs de la troupe ont conquis les spectateurs.

À voir :
La page Facebook « Ferme en scène – Milizac » apporte plus d’information en image, avec des liens utiles vers les sites des artistes.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer