ÉlevageÉvénementsFinistère

Pie-Rouge au Space 2018 : Carton plein pour le Finistère

Lors du concours Pie Rouge organisé au Space, le département du Finistère a raflé tous les prix, dans un challenge interrégional serré.

Elles étaient 15 femelles à se présenter dans ce concours 2018 du Space pour la race Pie Rouge, en provenance des quatre départements bretons. Jugé par Claude Le Hervé, enseignant en charge du programme génétique au lycée agricole de Pommerit-Jaudy (22), la race tient son berceau dans le Grand Ouest, les importations ayant démarré en provenance d’Allemagne et de Hollande dans les années 70.

Le concours interrégional a dans un premier temps connu le sacre de Loanne (Colorado R x Dekade), appréciée par « sa locomotion, son système mammaire et son équilibre qui fait la différence ». La vache en 1re lactation, propriété de l’EARL Rannou, de Pleyben (29), a séduit également le juge pour l’attribution du prix de la Meilleure mamelle espoir, grâce notamment à « la force de ses attaches avant et arrière ».

La section des laitières en 2e lactation prime Lynda (Aram Red x Dekade) pour sa « solidité, son aisance. La différence par rapport aux autres animaux provient de sa jeunesse ». Sacrée également Meilleure mamelle jeune, la femelle issue de l’élevage du Gaec de Toul Manach, de Plourin (29), plaît pour « sa mamelle accrochée dans le corps, que je n’ai pas vu en défaut pendant son déplacement dans le ring ».

Dans la foulée, « toute la puissance, la largeur de poitrine, le pis soutenu et le caractère marqué » de l’animal prénommé Iliade, remporte le titre de Championne adulte. La Meilleure mamelle adulte revient à Jalousie P (Garatxi P x Tableau), grâce à « des petits détails, comme plus de hauteur et de largeur, de la solidité, une mamelle bien attachée au corps. Elle possède des trayons idéals pour la traite », observe Claude Le Hervé.

Trois maîtres mots

Avant que le juge ne proclame son avis sur la Grande championne, Rémi Briant, président de la filière Pie Rouge chez Evolution, rappelle que « Trois maîtres mots se rattachent à la race : équilibre, robustesse et rentabilité, et cette rentabilité passe par la mamelle ». Iliade (Mind P x Fidelity) est alors sacrée grande championne, pour « toute sa puissance et sa maturité pour avoir eu 3 veaux, ainsi que pour son système mammaire ». La réserve est Lynda, jeune femelle qui « a tout le potentiel pour aller chercher des notions de croissance et de qualités laitières. Cette réserve a encore de l’avenir », conclut le juge costarmoricain. Le Gaec de Toul Manach réalise donc un doublé grande championne/réserve, et continue sur sa lancée après avoir décroché le titre au dernier concours national, à Morlaix, avec…Iliade.

Retrouvez toutes nos photos des concours du Space 2018 sur notre page Facebook !

Extrait de Palmarès

Grande championne et Championne adulte : Iliade, Gaec de Toul Manach, Plourin (29).
Championne espoir et Meilleure mamelle espoir : Loanne, EARL Rannou,Pleyben (29).
Réserve grande championne, Championne jeune et Meilleure mamelle jeune : Lynda, Gaec de Toul Manach, Plourin (29).
Meilleure mamelle adulte : Jalousie P, Gaec de Toul Manach, Plourin (29)

Vaches en 1re lactation
• 1 – Loanne, EARL Rannou, Pleyben (29),
• 2 – Lovely Red, Jolle Patrice, Plouvien (29),
• 3 – Lizisa, Gaec du Quinquis, Saint-Aignan (56),
• 4 – Linda, Gaec Pirou, Poullaouen (29),
• 5 – Listade, Gaec Hamon, Saint-Senoux (35).

Vaches en 2e lactation
• 1 – Lynda, Gaec de Toul Manach, Plourin (29),
• 2 – Lilas, EARL Rannou, Pleyben (29),
• 3 – Java Red, Gaec Sud Armor, Saint-Barbabé (22),
• 4 – Lyaluse, Gaec du Quinquis, Saint-Aignan (56).

Vaches en 3e lactation
• 1 – Iliade, Gaec de Toul Manach, Plourin (29),
• 2 – Innee, Gaec Filatre, Ercé-en-Lamée (35),
• 3 – Jalousie P, Gaec de Toul Manach, Plourin (29),
• 4 – Joliecœur, EARL de la Rose, Silfiac (56),
• 5 – Glene, Gaec des Rubis, Milizac (29),
• 6 – Galice, Gaec de Prat Ar Mel, Lescouet-Gouarec (22).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer