Economie, marchés et gestion

Un accompagnement efficace pour une installation réussie

À 26 ans, Jean-Marie Gaude s’est installé en janvier 2014 à Saint-Ygeaux(22). Il a repris l’atelier familial avicole et s’est également associé avec un voisin proche en vaches allaitantes et cultures. Reportage.

« Mon installation s’est faite naturellement, à la fois dans le cadre familial et avec mon voisin cédant avec lequel je me suis associé. » Ainsi s’exprime Jean-Marie Gaude, jeune agriculteur installé à Saint-Ygeaux en Côtes d’Armor depuis janvier 2014.

Stratégie de reprise

En octobre 2012, mon père m’a proposé de reprendre les 4 400 m2 de volailles de chair de l’exploitation familiale, mes parents restant sur leur exploitation, ayant encore quelques années d’activité professionnelle devant eux. Dans le même temps, l’un de nos voisins proches, Michel Connan, m’a fait part de sa volonté de céder son exploitation qui compte un troupeau de 55 vaches allaitantes limousines Label et 77 ha de cultures », explique le jeune éleveur. Il a donc saisi cette opportunité qui lui offrait la possibilité de s’installer sur une structure solide et pérenne composée d’une double activité.

Pour l’accompagner dans le parcours d’installation et le montage juridique, Jean-Marie Gaude a fait appel à Jean-Luc Lotout, d’Altéor transaction. « Jean-Marie Gaude m’a consulté pour choisir la meilleure trajectoire d’installation et de reprise de cette exploitation hors cadre familial. Le but du jeu étant d’obtenir le bon compromis économique, juridique… » Pour ce faire, Jean-Luc Lotout a, dans un premier temps, écouté les deux parties pour bien appréhender leurs objectifs respectifs. Il a ensuite joué un rôle d’intermédiaire entre cédant et repreneur tout en assurant une expertise conseil essentielle dans ce type de dossiers, compte tenu de la complexité des enjeux agricoles aujourd’hui.

Soutien précieux

Comme l’affirme Jean-Marie Gaude, « le conseiller a su faire le lien entre toutes les parties prenantes et m’a apporté un soutien précieux. C’est lui qui a donné le tempo dans le parcours d’installation et a organisé en quelque sorte les différentes étapes. Je pense que c’est important de bien s’entourer : s’installer aujourd’hui peut s’avérer compliqué, non seulement on ne peut pas penser à tout, mais en plus on n’a pas forcément le temps… »

Transmission progressive

De son côté, Michel Connan, le voisin cédant, s’estime lui aussi satisfait de la transmission. « Pour moi, c’est une satisfaction de voir l’exploitation reprise par un jeune comme Jean-Marie. J’ai apprécié qu’Altéor Transaction nous propose cette stratégie d’association qui me permet de rester en tant qu’associé exploitant jusqu’à la retraite. C’est positif pour lui comme pour moi : cela nous permet de réaliser une transmission en douceur. C’est un plaisir pour moi de l’accompagner dans son installation et j’évite ainsi une rupture brutale. » Le jeune éleveur ne connaissant pas l’élevage de vaches allaitantes, il va ainsi profiter des conseils et de l’expérience de Michel pendant quelques années. Au plan de l’accompagnement technique, « cela a été plutôt rassurant de se faire aider par un conseiller qui a consolidé nos comptes et a su intervenir auprès des notaires par exemple », précise l’éleveur cédant.

3 pôles

Jeune installé, Jean-Marie Gaude a déjà une vision de ce qu’il veut développer. « Mon ambition, c’est de sécuriser mon activité avec trois pôles : animal, végétal et énergétique. Je souhaite viser l’équilibre entre les trois pôles.  Quand un ne va pas bien, les deux autres sont là pour compenser. Je pense qu’aujourd’hui, c’est trop risqué de tout miser sur une seule production. Finalement, cela revient à se diversifier sans s’éparpiller », conclut le jeune agriculteur. Guy Lemercier / Cogedis Fideor

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer