Transmission d’exploitation : choisir le candidat idéal

Les profils et les aspirations des jeunes qui envisagent de s'installer sont désormais plus diversifiés que jamais. La tradition des transmissions familiales s'estompe, laissant place à de nouvelles dynamiques de reprise. Dans ce contexte en mutation, il est essentiel de ne pas précipiter le processus de sélection du futur exploitant de votre ferme. Prendre le temps de trouver la personne idéale qui poursuivra votre travail avec dévouement et compétence est primordial. Groupama se tient à vos côtés pour vous offrir conseils et soutien dans cette étape cruciale de votre vie professionnelle.

20047.hr - Illustration Transmission d’exploitation : choisir le candidat idéal
(© Shutterstock)

Un agriculteur sur deux s’apprête à prendre sa retraite dans la décennie à venir. Depuis le début des années 2000, le taux de renouvellement est stable autour des 60 %. Pour 10 agriculteurs qui arrêtent, 6 s’installent. Si les chiffres sont stables, les profils, eux, évoluent.

Souvent, c’est un membre de la famille de la famille qui prend la suite. Mais, de plus en plus, ces nouveaux installés n’ont pas de liens familiaux avec celui ou celle qu’ils remplacent. Hors cadre familial, non issu du milieu agricole, en reconversion professionnelle, le vivier pour trouver un successeur ou un nouvel associé s’élargit.

Un agriculteur sur deux en retraite d’ici 10 ans

Pour trouver le bon repreneur, commencez par anticiper votre départ à la retraite

Pour trouver celui ou celle qui reprendra les rênes de votre exploitation, l’anticipation est de mise. Une dizaine d’années avant votre retraite, parlez en famille, annoncez clairement les choses, avec une date envisagée de départ. Peut-être qu’un de vos enfants n’y pensait pas encore mais pourrait envisager une installation dans quelques années. Les choses doivent être discutées avec tous vos proches, afin d’éviter les malentendus, qui pourraient compromettre la transmission ou la sérénité du travail à l’avenir.

Multipliez les contacts pour trouver votre successeur

Si aucun de vos proches n’a envie de s’installer, parlez largement autour de vous de votre projet de partir à la retraite, à moyen ou court terme et de votre envie de trouver un successeur. Entourage, réseaux professionnels (Cuma, groupements, coopératives), centres de formation à proximité, anciens stagiaires sont autant de possibilités d’entrer en contact avec un ou des jeunes désirant s’installer.

Contactez également le Répertoire départemental à l’installation (RDI) de votre département. Géré par la Chambre d’agriculture, ce répertoire met en relation des jeunes ayant un projet d’installation et des exploitants à la recherche d’un successeur ou d’un associé. L’inscription est gratuite. Un conseiller pourra vous aider à rédiger votre annonce, à réaliser une vidéo pour présenter votre exploitation. Puis il vous mettra en relation avec des jeunes dont les attentes correspondent à votre projet.

Il existe d’autres réseaux de mise en relation cédants/repreneurs comme www.jeminstallepaysan.org, du réseau des Adear (association pour le développement de l’emploi agricole et rural).

Des agences immobilières sont également spécialisées dans la vente d’exploitations et peuvent vous mettre en relation avec des acheteurs.

Présentez votre exploitation sous son meilleur jour

Préparez la visite de votre exploitation pour les futurs candidats : montrez-la sous son meilleur jour, soyez clair sur votre projet (date de départ prévu, transmission de tout ou partie, de la maison ou pas) mais restez à l’écoute des attentes du repreneur. Son projet n’est peut-être pas ce que vous aviez imaginé mais peut être porteur d’avenir. La transmission ne pourra se faire que quand cédant et repreneur auront trouvé un compromis, financier comme organisationnel.

Si plusieurs candidats s’intéressent à votre exploitation, il vous faudra faire un choix. Certains privilégieront le mieux disant financier, d’autres celui ou celle avec qui le contact passe le mieux et dont ils se retrouvent dans le projet.

Préparez votre départ en retraite et anticipez la transmission de votre exploitation

D’après une projection de la MSA, un agriculteur sur deux, soit 225 000 actifs, a plus de 50 ans et un sur trois a plus de 57 ans. Les départs en retraite vont être très nombreux dans les 5 années à venir. Pour leur succéder, 13 000 jeunes s’installent chaque année. Si l’on parle souvent du parcours à l’installation, il ne faut pas oublier qu’une installation réussie débute par une transmission réussie. Après 30 ou 40 ans à avoir conduit et fait évoluer son exploitation, la transmettre et prendre sa retraite ne s’improvisent pas. La retraite est un nouveau projet de vie qui s’anticipe. Groupama vous accompagne : suivez notre calendrier pour une transmission réussie.

• 10 ans avant la date prévue de départ en retraite : réfléchissez à vos projets ;

• 5 ans avant la date prévue de départ en retraite : informez-vous ;

• 3 ans avant la date prévue de départ en retraite : préparez votre transmission ;

• 1 an avant la date prévue de départ en retraite : concrétisez votre projet ;

• Quelques mois avant la date prévue de départ à la retraite : réglez les derniers détails.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article