Événements

Un lauréat bretillien pour l’EFJE 2022

L’édition 2022 de l’École française des jeunes éleveurs (EFJE), qui a lieu chaque année au lycée La Touche à Ploërmel (56), a été remportée par Élie Bobon, Bretillien de 21 ans.

« Mes parents sont éleveurs sur la commune de Chanteloup (35) », introduit Élie Bobon. « Nous avons 70 vaches laitières, ainsi qu’un atelier poulets de Janzé et un atelier taurillons ».
La passion des belles vaches et de la génétique, le jeune homme l’a toujours eue. Petit, il accompagnait
déjà son grand-père sur les concours. « J’ai toujours été motivé par les beaux animaux », confie-t-il.
« J’ai présenté ma première vache à un comice quand j’avais 13 ans ». Depuis lors, les concours s’enchaînent, à hauteur de quatre ou cinq par an. Côté études, Élie Bobon passe un bac pro CGEA à Ploërmel (Conduite et gestion de l’exploitation agricole) suivi d’un BTS Acse à Montfort-sur-Meu. C’est dans le cadre de ce dernier que le lauréat de l’EFJE 2022 effectue un stage formateur au Canada. « J’ai passé plusieurs mois à la ferme Lehoux. Ces éleveurs sont des passionnés de génétique », raconte le jeune Bretillien. « Pendant cette période, j’ai dû faire au moins 5 ou 6 concours ». Il est aujourd’hui salarié sur une exploitation laitière à Corps-Nuds.

« Un champion évident »

Sur le ring, il s’est démarqué grâce à ses talents de présentateur et de clipper. « Un bon présentateur sait mettre son animal en valeur », annonce Arthur Bainvel, juge du concours présentation. « Élie a su se faire oublier, tout en restant attentif pour corriger les défauts de sa génisse ». Selon Jonathan Le Stanguennec, qui jugeait la partie clippage, Élie Bobon est « un champion évident, très calme et maître de son animal, qui brille par sa rapidité d’exécution ». À l’issue des quatre jours intensifs de formation, le jeune homme est ravi par la qualité de l’enseignement et par les rencontres faites. « Il y avait une réelle solidarité entre nous. Tout le monde était très impliqué car nous avions tous la même envie d’apprendre ».

PALMARÈS

Meilleurs jeunes : Élie Bobon (35) / Benjamin Perrin (39) / Guillaume Poulain (44) ;
Meilleurs clippers : Élie Bobon (35) / Florian Ballanger (17) / Benjamin Perrin (39) ;
Meilleurs présentateurs  : Élie Bobon (35) / Léonie Pineau (19) / Benjamin Perrin (39) ;
Concours morphologie  : Joli Salsa (Thundersto x Solomon) – Olivia Jégouzo (Bubry) / Du Bon Vent Siwalik (Sidekickwa x Mesdoor) – Gaec du Bon Vent (Locqueltas) / Joli Sunybelle (Legend Blo x 1st Grade) – Olivia Jégouzo (Bubry)

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer