Côtes d'ArmorCulturesÉvénements

Démonstrations de sursemis de prairie

Le sursemis permet de rénover les prairies sans les retourner. « Cette technique s’avère nécessaire dans les prairies permanentes en zone sensible de périmètre de protection de captage. Elle est aussi intéressante pour rallonger la durée de vie d’une prairie, éviter le salissement, conserver un potentiel de production…  », explique Laurence Le Mouël, conseillère agronomie à la Chambre d’agriculture de Bretagne, qui propose deux démonstrations sur le secteur du Trégor, à Ploubèzre et Ploumiliau.

Deux semoirs en action

À chaque fois, deux machines pourront être observées au travail. L’ETA Le Berre présentera son Khun Fastliner 4000 : « C’est un semoir traîné avec des disques semeurs (ou ouvreurs). Ce système à doubles disques verticaux génère des sillons dans la prairie préalablement rasée et exportée, la graine tombe juste derrière. La profondeur de semis est réglable, notamment pour le trèfle qui doit être semé à moins d’1 cm de profondeur. Derrière, les roues plombeuses referment le sillon pour un meilleur contact graine-sol. »

Originaire de Bourgogne, un concessionnaire spécialisé dans le sur-semis depuis plus de 20 ans présentera le GreenMaster Güttler. Il décrit en détail son matériel : « Ce combiné de semis est composé de 4 outils indépendants : une barre niveleuse pour étendre taupinières ou bouses de vaches et niveler le sol, un semoir pneumatique reproduisant l’effet du vent qui souffle dans le foin pour déposer les semences au sol, une herse étrille qui vient aérer la végétation et mélanger les graines à la terre dans le lit de semence et enfin un rouleau Güttler connu pour son effet piétinement de moutons qui favorise le tallage et plombe les graines comme les animaux en pâturant dans les prés. »

En pratique
-Lundi 14 septembre à 14 h, sur une parcelle de Pascal Thomas à Ploubèzre (fléchage depuis le bourg), sursemis sur une prairie permanente sur le périmètre de protection de captage de Keranglas.
-Mardi 15 Septembre à 14 h à Kerifin en Ploumilliau sur une parcelle d’Anne-Marie Pastol.
Informations : 06 30 12 95 87

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer