CulturesEn brefMachinisme et équipementsProductions AgricolesTop

Quelles sont les pannes les plus récurrentes des tracteurs agricoles ?

 
Le tracteur est un équipement nécessaire pour la réalisation de multiples travaux de champ et/ou d’élevage. À l’instar de tout appareil, il présente également son lot de pannes en dépit d’une maintenance bien réalisée. Découvrez dans cet article les soucis les plus régulièrement rencontrés par les paysans durant l’utilisation du tracteur.

 

Le démarreur peine à déclencher le moteur

Il s’agit d’une panne qui découle d’un problème sous-jacent au niveau d’un autre secteur. Pour ce faire, vous devrez donc examiner chaque partie qui peut être à l’origine, afin de pouvoir résoudre la panne.

Pour y parvenir, contrôlez un par un, en fonction du modèle de tracteur dont vous disposez, les trois à cinq contacteurs de sécurité. Si vous remarquez que le souci ne se trouve pas à cet endroit, vérifiez la batterie pour savoir si elle est assez chargée.

Dans ce cas, vous devez procéder à un contrôle de la charge et de l’intensité. La possibilité que certains cosses et/ou fils de masse soient rouillés n’est pas à écarter. N’oubliez pas aussi de vérifier le relais et l’état du démarreur en question.

Le démarreur marche bien, mais le moteur refuse de démarrer

Une telle panne peut provenir d’un autre niveau du système d’allumage, du starter ou de la batterie. Il peut également s’agir de la bougie ou de la bobine d’allumage qui serait hors d’usage. Ou bien, c’est la batterie qui est mal chargée.

Dans cette situation, peu importe la puissance du démarreur, le moteur ne démarrera pas. La cartographie du moteur peut être indispensable pour résoudre la panne.

Par ailleurs, si le niveau du carburant et celui de l’huile du moteur sont trop bas, vous ne parviendrez pas à démarrer le moteur de votre tracteur Iseki. C’est pareil si le carburant n’arrive pas à circuler en raison d’une obstruction d’un conduit. Il vous suffira donc de déboucher le circuit pour récupérer toute la puissance du moteur de votre équipement.

Le manque de puissance du moteur

Lorsque le moteur de votre tracteur manque de puissance, vous devez suspecter un déficit de combustible ou une souillure du filtre à air. Il faut ajouter qu’un régime incorrect peut également être à l’origine de cette panne. Si cela est vérifié, utilisez le levier de commande des gaz pour résoudre le souci.

Dans certains cas, tous les paramètres ont l’air d’être bons, mais le moteur de votre tracteur Challenger manque encore de puissance. Pour une telle panne, c’est peut-être le carburant qui n’est pas adapté au moteur de votre équipement ou qui renferme des composants impropres comme l’eau.

Dès que le tracteur démarre, la fumée s’échappe du moteur

Il s’agit spécialement d’un souci impressionnant ! Cela peut être causé par l’usage d’un carburant inadapté ou contenant de l’eau.

La première solution qui s’offre à vous dans ce cas est de refaire le plein. La seconde consiste à effectuer une vidange de votre réservoir afin de vous débarrasser de l’eau, mais aussi des dépôts qui peuvent se trouver dans le réservoir.

En outre, cette panne peut aussi se produire lorsque la température du liquide de refroidissement est assez basse. Il vous suffit dans ce cas de procéder au chauffage préalable du moteur pour qu’il n’y ait plus de fumée.

Le moteur du tracteur cale

Le manque de combustible, la fermeture du robinet d’arrêt de combustible et le déclenchement de la tirette de stop peuvent être la cause d’une telle panne.

Pour donc venir à bout d’un problème de calage de moteur, vous devrez refaire le plein, ouvrir le robinet d’arrêt du combustible et remettre la tirette à sa place.

Si après ces manœuvres, la panne n’est pas encore résolue, pensez à contrôler si le carburant est adapté à votre moteur ou ne renferme aucun élément, et si le filtre à combustible n’est pas bouché.

Si toutes ces solutions ne fonctionnent pas, n’hésitez pas à faire appel à un réparateur de matériel agricole de toutes marques.

Que faire quotidiennement pour éviter les pannes de tracteurs ?

L’entretien quotidien de votre tracteur est essentiel, car il représente un investissement important. Un tracteur toujours en bon état est une assurance pour la réalisation de vos activités agricoles à temps.

Ainsi, en plus de respecter les recommandations du constructeur en matière d’entretien, vous devez suivre les conseils ci-dessous.

  • Bien avant tout usage de votre tracteur, vous devez vérifier l’ensemble des niveaux et effectuer les ajouts d’huile, si nécessaire ;
  • Ou bien de programmer une vidange dans les jours suivants pour prévenir tout dysfonctionnement ;
  • Outre le contrôle des niveaux d’huile du moteur, vous devrez aussi procéder au contrôle de la transmission hydraulique, du filtre à combustible et également de l’éclairage ;
  • Par ailleurs, vous devez nettoyer votre outil après son utilisation, particulièrement si vous avez travaillé dans la boue, effectué de l’épandage ou de la pulvérisation.

 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer