Plante appât et biostimulant pour viser un meilleur rendement

dd8643.hr - Illustration Plante appât et biostimulant pour viser un meilleur rendement
À gauche, lot témoin. À droite, semences enrobées de biostimulant.

La lutte contre les ravageurs se fait dorénavant avec des associations de méthodes agronomiques alternatives.  Jeudi 20 mai, le maïs était à 3 feuilles pour un semis du 29 avril. Il a peu évolué au 26 mai. « Face au froid et à la pluviométrie de ce début mai, il a du mal à lever et à se développer…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article