Energies et environnement

Une zone humide créée autour de la réserve collinaire

La SCEA a aménagé une réserve collinaire pour porter sa sole de légumes à 50 hectares. « Sans irrigation, nous ne produisions que des pois. Désormais, nous pourrons semer des haricots, des flageolets et des carottes ». La retenue est alimentée par des eaux de drainage de l’exploitation et par les eaux de ruissellement hivernales. L’étanchéité est assurée par une géomembrane. L’autorisation était conditionnée à la création d’une zone humide de 7 000 m2 autour de la réserve. Un suivi de la flore et la faune de cette zone est
réalisé par un écologue, dont la prestation, à la charge de l’entreprise, revient à 1 500 € par an. Les rapports de suivi sont transmis au service de la police de l’eau.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer