Energies et environnementFinistère

Lancement d’un inventaire du bocage

Pour connaître l’état de santé du bocage, un inventaire est réalisé par le Syndicat de bassin de l’Élorn. Ce patrimoine rend de nombreux services environnementaux aux agriculteurs.

Depuis mardi dernier et pour une durée d’environ une semaine, une étudiante stagiaire du Syndicat de bassin de l’Élorn se rendra sur 400 points prédéfinis du territoire afin de qualifier l’état du bocage. Cet inventaire a lieu dans le cadre de la mise à jour de l’enquête « Haies » de la Draaf Bretagne.

Tous les 12 ans, un inventaire du bocage breton est réalisé. Des informations plus précises que la simple présence d’une haie sont recueillies : type de linéaire (haie bocagère ancienne, continue ou basse, talus, talus boisé…), densité d’arbres, exploitation dans l’année… L’enquête de 2008 a été réalisée par les services de la Draaf Bretagne et il est apparu nécessaire de retourner sur les points enquêtés pour mettre à jour les informations. Cela permet de connaître l’état de santé du bocage breton et son évolution dans le temps, par comparaison entre les inventaires.

Cette enquête est réalisée dans le cadre plus général de l’évaluation de la politique bocagère du Syndicat de bassin de l’Élorn et de la mise en œuvre du programme « Breizh bocage ». En effet, le second programme « Breizh bocage », qui a débuté en 2015 s’achève et une nouvelle stratégie d’actions est à proposer.

Les rôles du bocage

Sur le bassin de l’Élorn, le bocage représente aussi un système agroforestier dans lequel l’arbre joue tout son rôle. Cette structure paysagère possède de nombreux atouts pour les politiques liées à la gestion quantitative et qualitative de l’eau : son rôle de barrière face au ruissellement et à l’érosion est fondamental. Il permet également de ralentir la circulation de l’eau. Il joue également un rôle dans l’épuration et la dégradation de nombreux polluants.

Mais le bocage est bien plus qu’une simple barrière physique. Sa protection, dans le cadre des actions du Syndicat de bassin de l’Élorn sur la qualité de l’eau, préserve aussi ses fonctions environnementales (espace de vie et continuité écologique de nombreuses espèces animales et végétales, puits de carbone, effet climatique), ses fonctions économiques (production de bois, préservation des sols et refuge des troupeaux) et ses fonctions hédoniques (cadre de vie, patrimoine).

Depuis 10 ans, le Syndicat de Bassin œuvre pour la reconstitution d’un maillage bocager de qualité, cohérent avec les usages et efficace, mais promeut également sa protection, son entretien et la valorisation du bois produit. Par le biais du programme « Breizh Bocage », la technicienne bocage du Syndicat rencontre régulièrement des exploitants agricoles pour leur proposer des aménagements. Depuis le lancement du programme en 2009, 51 km de haies ou talus ont été créés.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer