Energies et environnementFinistère

Aménagements bocagers sur le bassin-versant de l’Élorn

Le programme Breizh Bocage aide les agriculteurs à réaliser des aménagements en vue de reconquérir la qualité de l’eau.

Dans le cadre du lancement du programme Breizh Bocage sur les sous bassins-versants du Quillivaron et du Lapig, le Syndicat de bassin de l’Élorn (SBE) propose aux exploitants agricoles et aux propriétaires fonciers volontaires, de réaliser des aménagements bocagers.

Objectif qualité de l’eau

Ce programme européen permet le financement de diagnostics bocagers, la réalisation de travaux de création de talus, la plantation d’arbres d’essences locales, la modification d’entrées de champs et l’entretien des arbres plantés pendant 4 ans.
Ce programme de reconstruction bocagère, à l’échelle d’un bassin versant, vise à reconquérir la qualité de l’eau, en luttant contre les phénomènes d’érosion et les pollutions diffuses. Le bocage est un élément du paysage qui bénéficie à la qualité de vie et a un rôle important sur le maintien de la biodiversité.

L’enjeu est également l’appropriation et la gestion des haies par les propriétaires : agriculteurs, privés et collectivités. Les actions de restauration du bocage menées depuis 2009 sur le bassin versant de l’Élorn, ont permis de reconstruire près de 41 km de bocage, sur 6 campagnes de travaux.
Le programme va être engagé de 2017 à 2020, sur les bassins versants du Quillivaron et du Lapig. Ce territoire concerne près d’une centaine d’exploitants agricoles répartis sur les communes de Landivisiau, Lampaul-Guimiliau, Guiclan, Guimiliau et Saint-Sauveur.

Les diagnostics d’exploitation pourront commencer au printemps 2017 et les travaux dans l’hiver 2017-2018. Si vous êtes intéressés par des aménagements de talutage ou de plantation, contacter Claire Amil, chargée de mission bocage, Syndicat de bassin de l’Élorn au 07 78 88 77 33.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer