Economie, marchés et gestionMorbihan

L’association Perrine Samson encourage des projets bio

L’association Perrine Samson est gestionnaire de trois Ehpad de la congrégation des Filles de Jésus de Kermaria. Cette dernière cède ses fermes de Plumelin et d’Hennebont.

Pour approvisionner les cuisines des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), les responsables de l’association Perrine Samson veulent installer deux maraîchers bio sur une partie des terres cédées par les sœurs de la congrégation (8 ha dans un premier temps à Plumelin puis une douzaine à Hennebont). L’autre partie du foncier sera probablement consacrée à la consolidation de fermes voisines. Cette opération entre dans un cadre de développement durable et solidaire entrepris par l’association depuis trois ans et répond à l’orientation souhaitée par les religieuses.

Un outil d’animation

Les installations permettraient de fournir une partie des légumes des deux cuisines (500 repas par jour chacune). « Ce projet est aussi, pour nous, un outil d’animation. Les résidents prennent du plaisir à être à table ; ils participent à l’élaboration de repas à thème, adorent éplucher des légumes… », indique Marc de Beaulieu, directeur de la structure, qui précise : « Les jeunes maraîchers devront trouver leur autonomie car nous ne serons qu’un client parmi d’autres ». Le Groupement des agriculteurs biologiques, partenaire du projet, va étudier la faisabilité technique et économique des installations. Ensuite, un appel d’offres sera lancé. Nul doute que de nombreux candidats se manifesteront pour un achat ou pour une location des terres.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer