DécouvertesIlle-et-Vilaine

Les pierres sublimées par la lumière

En mettant en valeur le riche patrimoine architectural, « Vitré Lumières » raconte l’histoire de cette cité ouverte sur le monde, marquée par son commerce de toiles de chanvre.

Chaque soir, quand la nuit étend son manteau noir, la beauté des pierres se révèle dans le cœur historique de Vitré. Certains murs s’animent même pour raconter l’histoire de la ville. En cette période de nuits longues et de fêtes annoncées, se balader dans les ruelles pavées ou sur les places imposantes mises en beauté par de subtils éclairages et des projections d’images revêt un caractère enchanteur. Cette mise en lumière peut toutefois s’apprécier toute l’année.

Des économies d’énergie visées

Le projet est né en 2017 alors que le schéma directeur d’aménagement lumière (Sdal) de la ville devait être repensé. « Des choix sur les usages et techniques d’éclairage devaient être réalisés selon les quartiers, avec des notions de sécurité urbaine mais aussi d’économies d’énergie et de réduction des nuisances lumineuses », explique Gwénolé Allain, directeur adjoint tourisme, culture, communication pour la Ville de Vitré et Vitré Communauté. « Des équipements anciens vont être remplacés par des projecteurs à leds, des capteurs permettent d’allumer certaines rues uniquement quand quelqu’un passe… Le temps d’éclairage a été revu : il s’arrête à 23 h 30 en semaine et minuit et demi le week-end. »

« Dans certains endroits, l’éclairage devient davantage contemporain », précise Gwénolé Allain.

Renforcer l’attractivité touristique

Le parcours « Vitré lumières » est une des composantes du Sdal. Il vise à mettre en valeur le patrimoine de Vitré classée Ville d’Art et d’Histoire et à renforcer l’attractivité touristique. Ce programme raconte l’histoire de Vitré au travers de « vitrégraphies » : des images projetées sur les façades ou parfois sur le sol (31 au total). « Elles signalent un monument remarquable, habillent un mur, créent des perspectives et guident les visiteurs grâce à un plan commenté. » Ceux-ci peuvent commencer le parcours à partir de n’importe quel point d’entrée. « Des bulles temporelles projetées sur les murs leur permettent de passer d’une époque à une autre. »

« L’ouverture sur le monde de Vitré, tout au long de son histoire, est mise en avant. » Son patrimoine datant du XVe – XVIe siècle est notamment lié aux marchands qui se sont enrichis avec les toiles de chanvre. « Appelées canevas, ces épaisses toiles étaient confectionnées par les paysans des campagnes environnantes et servaient à la voilure des bateaux et à l’emballage des marchandises ». Les négociants les vendaient dans le monde entier. De leurs voyages, ils ramenaient des épices, des métaux, des objets d’art ou encore de nombreux livres. Aujourd’hui, la Ville est jumelée avec huit villes situées sur trois continents.

Aux abords du château faisant partie des fortifications des « Marches de Bretagne », l’histoire des barons successifs est racontée. Le 1er château de Vitré a été bâti autour de 1050 et a ensuite été adapté au fil du temps. Aujourd’hui, il abrite la mairie, et une partie se visite. À voir aussi lors du parcours, plusieurs édifices religieux remarquables dont l’église Notre-Dame et ses vitraux mis en valeur par la lumière. L’ancien quartier protestant se visite également. À partir du milieu du XVIe siècle, Vitré a été un bastion du protestantisme qui a cohabité avec le catholicisme.

Au total, 31 « vitrégraphies » jalonnent le parcours-lumière qui dure 1,5 heure environ. Ici, le baudroyeur (artisan du cuir) est représenté.

De nombreux explorateurs issus de la ville

Un autre secteur est dédié aux explorateurs vitréens. Parmi eux, Pierre Malherbe est le 1er Français à avoir fait le tour du monde par voie terrestre. Depuis le XVIIe s, la ville a, par ailleurs, accueilli de nombreux artistes et voyageurs, appréciant les remparts surplombant la vallée de la Vilaine, le château, les belles maisons… La mise en valeur de ce riche patrimoine a représenté un montant de 1,5 million € HT financé par la ville, mais aussi l’État, la Région, le Département et Vitré communauté.

Le château s’anime à Noël
Lancé à Noël 2018, un spectacle son et lumières va cette année encore être projeté sur les murs du château, du 20 décembre au 5 janvier. L’an passé, près de 50 000 personnes ont admiré ce spectacle, venus de 40 km à la ronde. « Il raconte l’histoire de la ville à travers les âges. Cela crée une dynamique forte sur la période des fêtes », précise Gwénolé Allain. Cette scénographie, qui comporte des éléments nouveaux cette année, est réalisée par Damien Fontaine qui a notamment été primé pour des réalisations à la Fête des lumières de Lyon. En pratique : de 18 h à 21 h 30, toutes les ½ h, durée de 15 min.

Pour en savoir plus

Le parcours est accessible tous les jours de l’année en déambulation libre. Le plan et les récits historiques sont disponibles à l’office de tourisme et dans les commerces du centre-ville. L’application Vitré Lumières peut aussi être téléchargée et offre notamment des contenus quand on scanne les « vitrégraphies » avec son Smartphone ou sa tablette. Elle propose un parcours nocturne, « Vitré, les arts et le monde » et un parcours de jour « Ces messieurs les marchands de Vitré ». L’application permet aussi de visiter virtuellement des endroits de la ville non accessibles : tours, chapelles, certains endroits dans le château…
• Contact : Mairie de Vitré au 02 99 75 05 21.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer