Dossiers

Le porc charcutier s’adapte au marché

Les porcs transforment de mieux en mieux l’aliment. Les meilleurs spécimens ont un indice de consommation bien en dessous de 2 dans les élevages de sélection. Si le Piétrain standard est toujours le verrat terminal le plus utilisé dans les élevages français, son cousin Piétrain NN prend un peu de parts de marché grâce à ses performances de croissance et à la vigueur de ses porcelets. Idem pour le Duroc, français ou danois. Les reportages, dans ce dossier consacré à l’engraissement, en témoignent.

La demande sociétale a un impact de plus en plus marqué dans le choix des conduites d’élevage. Le respect des fondamentaux permet de répondre à une partie d’entre elles (densité, prévention de santé…). Certains éleveurs ne castrent plus, d’autres élèvent les animaux sans antibiothérapie. Des essais sont réalisés sur l’absence de coupe des queues. Ils témoignent dans les articles suivants.

Au sommaire de ce dossier

Mots-clés

Peut vous intéresser

Fermer