ÉlevageSur abonnement

Le Duroc danois confirme en engraissement

Après avoir intégré la génétique danoise par absorption sur ses 112 truies dès 2015, Emmanuel Ruelland utilise le verrat Duroc depuis 3 ans. Il ouvrait les portes de son élevage début juin. Installé en 2015 sur l’élevage familial à Iffendic (35), Emmanuel Ruelland n’a quasiment connu que la génétique danoise. « Les truies plafonnaient en…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer