CulturesFinistère

Déclaration de pertes en artichauts suite au gel de février-mars 2018

Suite à l’épisode de gel survenu du 23 février au 2 mars 2018, 36 communes du nord du département du Finistère ont été reconnues, par arrêté ministériel du 7 mai 2019, en état de calamité agricole concernant les pertes de récoltes sur les cultures d’artichauts : Carantec, Cléder, Garlan, Guiclan, Guimaec, Henvic, Kerlouan, Lanhouarneau, Lanmeur, Lesneven, Locquenolé, Locquirec, Mespaul, Morlaix, Plouégat-Guerrand, Plouénan, Plouescat, Plouezoc’h, Plougasnou, Plougoulm, Plouguerneau, Plouigneau, Plounévez-Lochrist, Plouvorn, Plouzévédé, Roscoff, Santec, Sibiril, Saint-Jean-du-Doigt, Saint-Martin des-Champs, Saint-Pol-de-Léon, Saint-Vougay, Taulé, Tréflaouénan, Tréflez, Trézilidé.

Ainsi, tout producteur d’artichauts ayant une ou plusieurs parcelles sinistrées en 2018 sur ces communes est concerné par le dispositif des calamités agricoles si ses pertes sont supérieures à 30 % de la production physique théorique de la culture sinistrée (artichauts) et 13 % de la valeur du produit brut théorique de l’exploitation.

Les exploitants cumulant ces 2 conditions peuvent déposer un dossier de demande d’indemnisation auprès de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Finistère au plus tard le 21 juin 2019. Pour tout renseignement : DDTM du Finistère – Service économie agricole – Tél : 02 98 76 59 30

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer