Finistère

Une image positive de l’agriculture au féminin

Les Commissions Agriculture au Féminin du département préparent différentes actions dans le but d’attirer les femmes vers les métiers agricoles, et pour échanger entre professionnelles.

La journée de la femme est pour Isabelle Salomon, agricultrice installée à Locunolé et co-responsable de la commission Agriculture au Féminin, l’occasion de « mener des actions et d’attirer les femmes sur les différentes commissions que compte le département ». Différentes opérations sont donc programmées, en couvrant l’ensemble du Finistère.

La preuve en image

Sur le territoire de Brest, les agricultrices continuent leur travail autour de l’image, pour donner suite à l’édition du calendrier « Dictons-le… avec humour ». D’autres photos viendront argumenter sur « un travail moins physique grâce à la robotisation et l’ergonomie », précise Éliane Arzur. D’autres supports, comme des vidéos, illustreront le métier toujours dans une optique d’attirer les jeunes. Laurence Le Manach, agricultrice représentant le groupe de la région de Carhaix, participera à une rencontre avec Christelle Guyader, de la société Transdev. « Elle gère 70 salariés, dont les 2/3 sont des hommes. Nous souhaitons échanger sur les difficultés rencontrées, ou encore la gestion de la vie de famille ».

À Quimperlé, une rencontre est aussi programmée, avec le groupe des élues femmes, créée en 2016, afin « d’échanger sur les prises de responsabilité. Nous sommes encore trop peu en conseil d’administration. Cette entrevue nous permettra de comprendre comment grimper dans cette hiérarchie », explique Virginie Penven, co-responsable du groupe Agriculture au Féminin Aven Laïta. En Finistère, les femmes représentent environ 1/3 des chefs d’exploitation, une proportion quasi identique chez les salariés agricoles, hormis dans le domaine du maraîchage où 43 % des employées sont des femmes.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer