Côtes d'ArmorMachinisme et équipements

L’épandage sans tonne se fait léger

L’épandange sans tonne se répand dans les campagnes. Respect du sol, facilité d’intervention, rapidité… Les atouts de la formule ont séduit Jérémie Perrée qui a investi dans l’achat d’un équipement. Témoignage de cet entrepreneur costarmoricain.

Dans le hangar de l’entreprise, à Ploubalay, une ensileuse voisine avec des moissonneuses. Seule la première est véritablement neuve. Mais tous les équipements sont si propres et bien entretenus qu’ils semblent sortir de chez le concessionnaire. Jérémie Perrée est un passionné de mécanique. Le machinisme agricole, il est tombé dedans enfant. Son père Alain, exploitant laitier, avait déjà lancé, dans les années 1990, une activité annexe de battage de céréales. Alors, après avoir décroché son bac pro de mécanique agricole, Jérémie a, naturellement, rejoint l’entreprise familiale, en 2009.

L’activité s’est développée et diversifiée avec l’ajout de prestations d’ensilage et d’épandage de lisier. « Au final, il n’y a d’ailleurs aujourd’hui plus vraiment de temps mort dans la saison, remarque l’entrepreneur. Entre le lisier, l’ensilage herbe, le battage, etc., toutes les activités s’enchaînent ». Depuis le décès de son père, fin 2018, le jeune trentenaire est seul à la tête de la société qui emploie deux personnes à plein temps ainsi qu’un apprenti. « Et je suis à la recherche d’un autre salarié actuellement ».

Si le gros de la clientèle se situe dans un rayon de 30 kilomètres autour du siège de l’entreprise, celle-ci compte cependant quelques clients dans le département du Morbihan. « Le décalage de maturité des cultures avec les Côtes d’Armor est mis à profit. On peut ensiler plus tôt là-bas, c’est intégré dans notre planification annuelle ».

L’épandage sans tonne respecte les sols et permet d’intervenir sur les cultures déjà bien développées.  © Agri 60
L’épandage sans tonne respecte les sols et permet d’intervenir sur les cultures déjà bien développées. © Agri 60

Lisier ou digestat

Toujours à la recherche de nouveautés lui permettant de se démarquer et d’améliorer le service proposé aux agriculteurs, il s’est intéressé à l’épandage sans tonne. « J’ai assisté à une démonstration lors d’un salon professionnel, puis je me suis renseigné sur Internet ». Convaincu de l’intérêt de cette innovation, l’entrepreneur a décidé d’investir dans le système d’épandage sans tonne Du@ferti proposé par le constructeur Matuboc. « C’est une solution pratique qui permet d’épandre aussi bien du lisier que du digestat issu de la méthanisation ». L’ensemble comprend une rampe avant portée par le tracteur et un enrouleur semi-porté – d’une capacité de 600 mètres de tuyau souple – qui est attelé à l’arrière.

« La rampe avec les pendillards est modulable de 24 à 36 mètres, ce qui permet de se caler sur la largeur des pulvérisateurs ». Fonctionnant en marche avant (partie extérieure de la rampe) comme en marche arrière (partie intérieure), avec un tuyau qui reste toujours parfaitement dans l’axe du tracteur, ce système ingénieux présente l’avantage de préserver à la fois la structure du sol et les cultures. « Il n’y a pas de tassement de la terre. L’approvisionnement en lisier s’effectue depuis une réserve située en dehors de la parcelle. Et il est possible d’intervenir sur du maïs ou du colza déjà bien développés sans les abîmer », souligne Jérémie.

Passionné de mécanique, Jérémie Perrée assure lui-même l’entretien de son parc matériel. Avec rigueur et exigence. Et cela se voit !
Passionné de mécanique, Jérémie Perrée assure lui-même l’entretien de son parc matériel. Avec rigueur et exigence. Et cela se voit !

Grâce au prêt d’un équipement l’an passé, l’entrepreneur costarmoricain a pu réaliser quelques chantiers et vérifier l’intérêt de ses clients pour ce type de service. Si le prix facturé est un peu supérieur à celui d’une prestation « classique » d’épandage, les agriculteurs apprécient tout particulièrement la facilité de mise en œuvre, le gain de temps et le respect du sol. Dans quelques jours, l’équipement d’épandage sans tonne commandé par Jérémie sera enfin livré à Ploubalay. Prêt à démarrer une saison qui s’annonce bien remplie. Le sans tonne n’est pas atone !

En savoir plus : SARL Perrée ETA, La Ville Aulay, Ploubalay, tél. 06 08 76 54 44

Des investissements réfléchis

L’entreprise de travaux agricoles Perrée effectue tous types de travaux du sol, semis, récolte et ensilage sur le secteur de Ploubalay. Jérémie Perréee s’est installé en 2009 et nous travaillons en confiance avec lui depuis ses débuts. Son parc matériel est en très bon état et le renouvellement y est régulier. Au cours de l’année passée, nous avons ainsi financé l’acquisition d’une ensileuse et d’un épandeur. À chaque fois, les investissements sont mûrement réfléchis et bien anticipés, ce qui nous permet de proposer les solutions de financement les mieux adaptées.

Aurélie Sgard, Chargée de clientèle agricole au CMB, Pôle professionnel de Dinan

Jean-Yves Nicolas

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer