En bref

Peste porcine africaine : GDS France demande davantage de sangliers abattus

Après les cas de peste porcine africaine (PPA) détectés en Belgique le 13 septembre, Michel Combes, le président de la fédération des groupements de défense sanitaire (GDS France), tire la sonnette d’alarme. Il demande aux pouvoirs publics ainsi qu’à la Fédération nationale des chasseurs (FNC) de permettre et d’inciter une chasse aux sangliers beaucoup plus importante sur tout le territoire français (hors zone d’observation renforcée). «Nous n’avons à ce jour pas de PPA en France mais si par malheur cela nous arrivait il est important d’anticiper, explique-t-il le 20 septembre. Je ne demande pas un abattage massif mais propose de faire baisser fortement la population de sangliers qui a été multipliée par 3 sur ses 10 dernières années en France.»

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

  1. IL faudrait aussi baiser les prix des adjudications des lots de chasse cela permettrait de réduire la population de sangliers
    Au jour d’aujourd’hui quand on voit le prix des parts de chasse c normal que le chasseur veut tirer du gibier
    Cela veut dire moins chère la part de chasse moins de sangliers , mais je suis d’accord qu’il faudrait diminuer le cheptel pour notre pays

Bouton retour en haut de la page
Fermer