Energies et environnementSur abonnement

Empreinte carbone : “Commencer par la chasse aux gaspillages”

Des leviers plus simples que la digestion ruminale, source majeure de GES, existent pour limiter son empreinte carbone. En élevage laitier, plusieurs postes contribuent aux émissions de gaz à effet de serre (GES). Il est possible de retenir cette distribution : 50 % pour les fermentations entériques, 18 % pour la gestion des effluents, 16 %…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer