Energies et environnementSur abonnement

Empreinte carbone : « Commencer par la chasse aux gaspillages »

Des leviers plus simples que la digestion ruminale, source majeure de GES, existent pour limiter son empreinte carbone. En élevage laitier, plusieurs postes contribuent aux émissions de gaz à effet de serre (GES). Il est possible de retenir cette distribution : 50 % pour les fermentations entériques, 18 % pour la gestion des effluents, 16 %…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer