En bref

Phytos : les filières s’engagent à chiffrer leurs progrès et attendent un soutien public

Quarante organisations agricoles, dont la FNSEA qui a initié le projet, ont présenté, le 11 juillet, en détail le contenu du Contrat de solutions, un plan de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires. Le contrat est bâti autour de 36 fiches, sur lesquelles les partenaires s’engagent à faire le point tous les six mois ; chaque filière promet, tous les six mois, une évaluation chiffrée des actions mises en place (heures de formations, nombre d’agriculteurs ayant modulé leur système…), avec un suivi des indicateurs de déploiement des solutions. Face à cet engagement, les partenaires attendent des pouvoirs publics un accompagnement politique, financier, et réglementaire, estimant que la démarche irait ainsi «plus vite, et surtout, plus loin».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer