En bref

Certiphyto : les ETA alertent sur les nouvelles conditions de délivrance et renouvellement

La Fédération nationale entrepreneurs des territoires (FNEDT) a alerté le 30 novembre sur de nouvelles obligations concernant Certiphyto, «très peu connues parce qu’elles n’ont fait l’objet d’aucune communication». «Depuis le 1er octobre, les conditions de délivrance et de renouvellement des CIPP (certificats individuels pour l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, ndlr) ont changé», selon un communiqué. La réglementation impose «une nouvelle formation si le candidat échoue à l’évaluation». Par ailleurs, les professionnels doivent faire une demande de renouvellement «au plus tard 3 mois avant la date d’échéance de validité du certificat en cours» et réaliser une formation ou un test «entre les 6 et 3 mois qui précèdent»

Mots-clés

Peut vous intéresser