À l'étranger

En Finlande, l’élevage porcin “sans soja” connaît du succès

Les sociétés finlandaises productrices de viande de porc Hankkija Oy et Snellmanin Lihajalostus Oy ont testé l’élevage de porc avec une alimentation moins riche en soja. Traditionnellement, le soja était utilisé pour l’apport de protéines. La nouvelle formulation ne contient plus que 7 kg de soja par porc et les résultats seraient concluants.

D’après ces deux entreprises, la qualité de la viande serait même meilleure qu’avant en termes de goût et de découpe en atelier. Par ailleurs, elle permettrait de diminuer les apports en phosphates dans l’alimentation porcine. Cette nouvelle alimentation sera présentée à l’ensemble des producteurs de ces deux entreprises dans les prochains mois. Snellman a l’intention de réduire de moitié la quantité de soja nécessaire à sa production de viande d’ici 2020. Dans ses essais, Snellman a réussi à réduire de 17% ses apports en soja en le substituant par de la féverole.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer