Avec des besoins similaires au maïs, le miscanthus se plaît à l’ouest

Rhizome de Miscanthus - Illustration Avec des besoins similaires au maïs, le miscanthus se plaît à l’ouest
Rhizome de Miscanthus.

Notre région présente des sols et un climat propices à la culture de miscanthus. Miscanthus giganteus, est un hybride naturel stérile : il ne peut pas se propager par ses graines. Il se développe à partir de rhizomes non invasifs à raison de 15 000 et 20 000 fragments de rhizomes par hectare pour obtenir entre 12 000 à 15 000 pieds/ha.  Implantée au printemps sur un terrain propre, la plante peut se cultiver sur…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article