Et le sol se réchauffe plus vite

10254.hr - Illustration Et le sol se réchauffe plus vite
Fin de culture d’aubergine avec paillage de miscanthus.

La maraîchère Marie Rolland utilise du miscanthus en couverture de ses cultures sous abri comme en plein champ. Ce matériau biodégradable provient d’une ferme proche. Depuis 3 ans, les cultures sous abri de Marie Rolland, maraîchère à Plougonven (29), sont couvertes par un paillage de miscanthus en substitution de la toile tissée. Livré par 10 m3 par un producteur proche, ce paillage naturel a de nombreuses vertus pour les cultures. « Le sol se tasse moins, il se réchauffe plus vite. Sur salades et lors de la période de gel connue en avril, les légumes sur miscanthus sont repartis plus rapidement », observe la Finistérienne, qui propose avec son marché à la ferme nommé « Le chant de la Terre » une large gamme de fruits et légumes et d’autres produits locaux. « L’évaporation est diminuée. C’est très fin, très occultant, les mauvaises herbes ne se développent pas ». Les tomates, concombres, aubergines ou poivrons sont plantés en pleine terre, la ligne d’arrosage est installée. Le sol est ensuite recouvert de ce matériau, les passe-pieds sont laissés à nu. [caption id=”attachment_59578″ align=”aligncenter” width=”720″] Marie Rolland apprécie d’utiliser du miscanthus depuis 3 ans sur ses cultures sous abri comme en plein champ.[/caption] Pas de faim d’azote « Je m’interrogeais sur d’éventuelles faims d’azote avec ce miscanthus riche en carbone. Mais aucune crainte de ce côté, il est dilué, nous l’étalons quand les plants sont arrachés », observe la maraîchère. Sur une petite expérimentation menée sous ses abris, l’agricultrice a comparé de la toile tissée à de la paille et à du miscanthus sur une saison d’aubergine. « Les rongeurs viennent probablement plus dans la couverture en paille. En miscanthus, les limaces semblent être repoussées par la présence de silice ». Les aubergines ont aussi mieux résisté aux attaques de botrytis. « L’environnement est-il plus sain ? », propose la Finistérienne. D’autres essais ont été menés en…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article