CulturesIlle-et-VilaineSur abonnementTop

Le colza sort de la mêlée

Associé à 4 autres plantes, le colza bio de Mickaël Renoult, à Saulnières, tire son épingle du jeu. Fin juin, la culture sera fauchée, séchée sur place, avant d’être récoltée. Le trèfle d’Alexandrie, le blé noir et le Niger, semés respectivement à 8, 5 et 2 kg/ha, ont disparu en cours d’hiver. Le trèfle blanc,…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer