En bref

Oeufs contaminés : un nouvel insecticide recherché dans les élevages français

Après le fipronil, des traces d’un deuxième insecticide non autorisé en aviculture, l’amitraze, sont désormais recherchées dans les oeufs français car il a été utilisé dans «moins d’une dizaine d’élevages» français de poules pondeuses sur «deux départements», a indiqué le 25 août le ministère de l’Agriculture. La DGAL a demandé à l’Anses «d’évaluer le risque sanitaire éventuel que présenterait la présence de tels résidus dans les œufs». Contrairement au fipronil, dont l’usage est interdit en production animale, l’amitraze est autorisé comme médicament vétérinaire pour le traitement antiparasitaire des ruminants, porcs et abeilles, souligne le ministère.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer