Coopératives

Ouverture de capital aux adhérents chez d’aucy

Le groupe d’aucy invite ses adhérents et ses salariés à investir dans l’outil industriel. En 2016, de nombreux partenariats ont été renforcés.

« Du point de vue agricole, l’année 2016 a été compliquée pour les agriculteurs et ce, dans un grand nombre de productions. Si aujourd’hui, après 3 années difficiles, on assiste à une embellie de la production porcine, on ne peut pas en dire autant pour d’autres secteurs comme ceux du lait ou de la viande rouge. Le cours des œufs se maintient mais nous sommes confrontés à de nouveaux challenges avec une demande sociétale forte de l’arrêt du code 3 et donc une remise en cause de la production d’œufs en cage alors que les producteurs ont été obligés d’investir fortement dans des mises aux normes en 2012. Côté légumes, l’année a été assez bonne ! » rappelle Serge Le Bartz, président du Groupe d’aucy,

« C’est dans ce contexte sensible que le groupe confirme la stabilité et la santé de son modèle et a été en capacité de redistribuer 2,2 millions d’euros sous forme de ristournes aux adhérents ». Pour preuves : « Une baisse de l’endettement de 43 millions d’euros en 2016. Pour ces deux dernières années, la baisse représente 94 millions d’euros. Un effort d’investissement à hauteur de 26 millions d’euros a été réalisé. Le résultat net est positif à hauteur de 12,3 millions d’euros ».

Nouveaux marchés

D’aucy invite ses adhérents à investir dans l’outil industriel. Par cette démarche d’ouverture de son capital, la coopérative affirme son engagement à créer de la valeur et à en assurer la redistribution sur son territoire. Les modalités inhérentes à cette ouverture de capital seront dévoilées lors de l’assemblée générale prévue courant décembre 2017. Au cours de l’année 2016, les partenariats ont été renforcés, sur la partie amont en rejoignant le réseau Be Api et en adhérant à la centrale d’achat agrofourniture Catelys. De nouveaux débouchés ont été développés. Ainsi, Cocotine offre une gamme de produits élaborés à base d’œufs frais et extra-frais répondant aux contraintes des acteurs de ce marché de la RHD.

D’aucy est aujourd’hui le premier producteur breton d’œufs biologiques (30 % des parts de marché). Plus encore, il est le premier producteur en France de légumes transformés biologiques avec près de 1 000 hectares cultivés. Conscient de cette demande grandissante chez les consommateurs, il renforce sa stratégie d’accompagnement des producteurs à basculer dans un cahier des charges certifié bio : aide à l’accès à des outils d’aide à la décision, accompagnement sur la réflexion agronomique et les pratiques culturales innovantes, aide au passage à l’élevage alternatif, etc.

Chiffres clés
  • 9 000 agriculteurs coopérateurs,
  • 4 300 salariés,
  • 30 sites de production,
  • 4 branches d’activités :
    • La branche amont (agro-fourniture, collecte de céréales, légumes, nutrition animale, productions animales (dindes, ponte, bovins, porcs…, productions biologiques…),
    • La branche appertisés d’aucy long life (légumes et plats cuisinés),
    • La branche œufs-snacking,
    • La branche viandes (poitrine de porc).
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer