Élevage

EGalim : Oui aux abattoirs mobiles en France

Les États généraux de l’alimentation sont une occasion de mettre en valeur la volonté de voir se développer en France des abattoirs mobiles. En concertation avec l’AFAAD, une proposition a donc été déposé en ce sens ce dimanche 23 juillet sur le site des Etats généraux de l’alimentation.

Des abattages moins anxiogènes et à dimension humaine

“Les différentes expériences menées en Europe, tendent à démontrer clairement que le niveau de prise en charge du bien-être animal est amélioré dans ce type d’abattage, avec notamment les éléments suivants à considérer :

  • Suppression du transport pour les animaux,
  • Réduction du stress pré-abattage (pas d’attente prolongée en bouverie),
  • Pas de manipulations répétées de la part d’inconnus,
  • Absence de cadences industrielles imposées dans les gestes de mise à mort,
  • Possibilité de répondre à la demande « morale » des éleveurs qui souhaitent accompagner leurs animaux lors de la mise à mort, et s’assurer de la bonne mise en œuvre de l’abattage.

En outre, lorsque l’abattoir vient aux éleveurs, il répond à un besoin économique et territorial permettant de pallier à la baisse du nombre d’abattoirs de proximité.” précise la description de la proposition qui a, pour le moment, près de 95% d’avis positifs.

Vous souhaitez faire entendre votre voix, c’est par ici : https://www.egalimentation.gouv.fr/projects/comment-soutenir-des-modes-de-consommation-plus-responsables-et-environnementaux/consultation/consultation-7/opinions/solutions/developper-les-abattoirs-mobiles-en-france

Source
EGalimAFAAD
Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer