Economie, marchés et gestion

La retraite à 60 ans pour les carrières longues

Les assurés qui ont commencé à travailler tôt peuvent bénéficier du dispositif « carrière longue ». S’ils remplissent les conditions, ils ont ainsi la possibilité de prendre leur retraite à partir de 60 ans.

Le dispositif « carrière longue » permet à l’assuré de prendre sa retraite à partir de 60 ans au lieu d’attendre l’âge de 62 ans. Première condition pour en bénéficier : le travailleur doit avoir cotisé 5 trimestres avant la fin de l’année de ses 20 ans. Les assurés nés en octobre, novembre ou décembre doivent avoir cotisé seulement 4 trimestres. Il en est de même pour les aides familiaux. Autre condition pour bénéficier du dispositif « carrière longue » : détenir le nombre de trimestres cotisés requis pour sa classe d’âge (cf. tableau).

condition-depart-retraite-60-ans

Trimestres cotisés

Les trimestres sont considérés comme cotisés lorsque des cotisations pour la retraite ont été versées : à titre personnel pour les exploitants ou par l’employeur pour les salariés. D’autres trimestres peuvent être pris en compte comme ceux passés au service national, dans la limite de 4, ou 2 trimestres maximum au titre des périodes d’invalidité. Un exploitant qui a été salarié peut aussi bénéficier de trimestres réputés cotisés : 4 maximum pour les périodes de chômage indemnisé, 4 au plus pour la maladie ou l’accident du travail. La pénibilité et la maternité sont, elles, prises en compte, sans limite de trimestres.

Relevé de carrière

La Mutualité sociale agricole (MSA) et la Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) proposent un relevé de carrière à jour grâce à un compte personnel à ouvrir en ligne. À partir de cet outil, l’assuré peut vérifier qu’aucune période de sa carrière n’a été oubliée. Pour corriger ces périodes dites « lacunaires », il suffit de fournir les justificatifs comme des bulletins de salaire. L’assuré peut aussi régulariser ses périodes d’aide familial majeur auprès de la MSA contre le paiement des cotisations arriérées, dans la situation où ses parents n’ont pas cotisé à l’époque pour lui. Les années d’aide familial mineur entre 16 et 18 ans peuvent aussi être rachetées auprès de la MSA et comptabilisées comme années cotisées.

Démarrer tôt les démarches

Les Relevés individuels de situation (RIS), envoyés tous les 5 ans par « Info Retraite », ont pour objectif d’aider l’assuré à connaître sa situation. Il est indispensable que le demandeur obtienne de la MSA ou de la Carsat l’attestation confirmant qu’il peut prendre sa retraite à 60 ans : une première étape avant de céder son exploitation ou se retirer de la société agricole où il travaille. Pour être sûr de percevoir sa première mensualité sans retard, l’assuré déposera son dossier de demande de retraite six mois avant son départ. La demande de retraite de base vaut demande de retraite complémentaire pour les exploitants, et est transmise aux autres régimes, le cas échéant. Si l’assuré peut prétendre à une retraite Arrco-Agirc, il doit penser à déposer un dossier de demande de retraite auprès de cet organisme.

Claude Voinson/Cogedis

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer