Economie, marchés et gestion

« Ancrer la reconnaissance de la MSA »

Les élections des délégués MSA ont lieu jusqu’à fin janvier. Ces hommes et ces femmes sur le terrain sont le premier relais entre les adhérents et la MSA, 2e régime de protection sociale en France.

Si ce n’est déjà fait, le matériel de vote devrait arriver prochainement chez 2,5 millions de Français ressortissants du régime agricole : exploitants, salariés, employeurs de main-d’œuvre, retraités. Ils auront jusqu’à la fin du mois de janvier pour élire pour 5 ans plus de 15 000 délégués au niveau national répartis en trois collèges : exploitants, salariés, employeurs. Sur la Bretagne, 486 délégués titulaires vont être élus sur la caisse MSA d’Armorique et 360 sur la MSA Portes de Bretagne.

Des sentinelles

« Les délégués connaissent le milieu agricole local et contribue à l’amélioration des services proposés. Ils informent les adhérents et sont des relais en cas de situations difficiles. Ils proposent des animations sur les territoires ruraux… », ont souligné les responsables de l’Union des MSA de l’Ouest (6 caisses sur 12 départements) à l’occasion de la réunion annuelle des présidents le 15 janvier à Bruz.
À l’issue des élections, les délégués choisiront les administrateurs de leur caisse qui désigneront à leur tour les administrateurs centraux de l’organisation. « À l’heure où la retraite, la ruralité, la dépendance et la place des services publics se trouvent au cœur des débats, une forte mobilisation du monde agricole pour le renouvellement de ces représentants confortera les positions de la MSA auprès des pouvoirs publics », soulignent les élus qui affichent l’ambition d’un taux de participation de 40 %, supérieur aux 30 % des dernières élections. « Les salariés aussi doivent se mobiliser dans ce vote. » Les élus souhaitent maintenir le guichet unique de la MSA.

Conserver la gestion des retraites

« Sur les retraites, le régime universel ne doit pas vouloir dire un seul opérateur. Nous demanderons la délégation de gestion. » Outre la sécurité sociale, les actions menées par la MSA sont nombreuses : médecine du travail, prévention des risques, action sanitaire et sociale, prévention santé… La proximité est renforcée. « Entre 2015 et 2018, le nombre de points d’accueil MSA a plus que doublé. Nous nous engageons par ailleurs dans les Maisons de services au public sur les territoires. » Souhaitant favoriser l’accès au soin, la MSA accompagne le déploiement des CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé) qui facilitent la coordination de l’ensemble des acteurs de santé. Au total, 35 000 collaborateurs travaillent dans les MSA aux côtés des élus.

Vote du 20 au 31 janvier
Tous les adhérents à la MSA sont appelés à voter pour les élections des délégués. Les listes électorales ont été publiées en août dernier par chaque MSA. Le vote devra se faire entre le 20 et le 31 janvier. Il sera possible de voter par voie postale ou en ligne (https://www.jevoteenligne.fr/msa2020/vote). Dans tous les cas, le vote est anonyme et secret. Le dépouillement et l’annonce des résultats auront lieu le 6 février.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer