ÉlevageSur abonnement

La FCO freine l’export d’animaux vifs

Obligation de vacciner et de produire des analyses sanguines, voire d’être en zone indemne s’agissant de l’export pour la Turquie, la Fièvre catarrhale ovine (FCO) freine les échanges. En 2015, 1,24 million de bovins vivants ont été exportés par la France (hors reproducteurs). « La majorité de nos exportations sont des broutards de races à…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer