En bref

Le président de Syngenta encourage les actionnaires à accepter l’offre de ChemChina

Le président de l’agrochimiste suisse Syngenta, que le géant chinois de la chimie ChemChina prévoit d’acquérir, a encouragé ses actionnaires à accepter l’offre lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 26 avril à Bâle. «Je suis fermement convaincu que cette transaction est véritablement dans l’intérêt de toutes les parties prenantes», a affirmé Michel Demaré dans son discours devant les actionnaires. Après des semaines de rumeurs, le groupe chinois avait annoncé début février qu’il entendait débourser 43 Mrd$ pour s’emparer du groupe suisse.

Ce prix «ne reflète pas seulement notre performance passée, mais aussi une partie du potentiel futur de l’entreprise», a-t-il défendu, estimant qu’il était «complet et juste». Michel Demaré a fait valoir que ChemChina allait investir avec une vision à long terme, apportant à Syngenta «la stabilité nécessaire» pour une entreprise dont les cycles d’investissement sont longs. «Nous sommes ainsi dans une excellente position pour assurer aux agriculteurs la continuité du choix pendant de nombreuses années», a-t-il argumenté. Il a également insisté sur le fait que Syngenta conservera son identité suisse, rappelant que le siège social allait rester à Bâle.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer