En bref

Légumes : Carrefour lance son “marché interdit”

Carrefour lançait ce 20 septembre son « marché interdit » : il s’agit de la vente, dans 38 points de vente Carrefour, de fruits et légumes issus de semences fermières. « Une dizaine d’espèces de fruits et légumes issus de l’agriculture biologique est disponible », explique Carrefour. Non inscrits au catalogue officiel des semences autorisées, ces fruits et légumes sont normalement interdits à la vente. Avec des agriculteurs partenaires – issus de 2 groupements de producteurs bretons et sous contrat avec l’enseigne pour 5 ans -, Carrefour a décidé de mener cette action pour alerter les consommateurs sur le fait que l’interdiction des semences paysanne les « prive » de 2M de variétés.

Le Gnis tacle l’opération de Carrefour, estimant qu’elle vise à « faire croire que le manque de diversité de nos assiettes viendrait des semences ». « Oui, la biodiversité est conservée », répond le Gnis dans un communiqué : chaque année les 3200 variétés de légumes déjà en vente s’enrichissent de plus de 150 variétés nouvelles, selon le Gnis, qui souligne ainsi le travail des sélectionneurs publics et privés.

Mots-clés

Peut vous intéresser