Dossiers

Lait : simplification et automatisation de la distribution

Pas à pas, au fur et mesure des reprises de foncier, des créations de société, des regroupements et autres restructurations, les troupeaux bretons de bovins se développent. Mais face à cette tendance à l’agrandissement des cheptels, la pression se fait plus forte sur la main-d’œuvre, marquée par une pyramide des âges des chefs d’exploitation défavorable et des difficultés de transmission des outils.

Recherche de productivité à l’UTH, amélioration des conditions de travail, dégagement de tâches répétitives au profit de tâches plus rentables, besoin de ménager du temps pour la vie privée et sociale, optimisation de l’espace dans les bâtiments… De nombreux éleveurs cherchent à simplifier, mécaniser voire automatiser la distribution de la ration aux animaux. Car en élevage laitier, après la traite, l’alimentation demeure un poste clé pesant sur l’organisation du travail : elle représenterait tout simplement de 25 à 30 % du temps d’astreinte.
Sur le marché, de nombreuses solutions existent : des plus simples comme la désileuse cubes, le pousse-fourrage ou l’auge mobile, en passant par les convoyeurs de ration, jusqu’au plus évoluées que sont les automates de distribution.

Articles du dossier :

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer