Politique et Syndicalisme

La colère paysanne monte à Paris pour le 3 septembre

Les premiers tracteurs bretons se sont lancés vers Paris mardi 1er septembre pour être présents à la capitale jeudi 3 septembre au petit matin. Les éleveurs sont partis avec l’intention de mettre la pression en attendant les propositions du gouvernement qui s’est engagé à annoncer ce même jour de nouvelles aides à destination des agriculteurs en général mais des éleveurs en particulier. « Les tracteurs sont partis de la pointe Saint Mathieu (29) à l’Ouest de Brest à 8 h ce matin. C’est un lieu symbolique car certains disent que c’est le bout du monde, mais pour nous c’est plutôt la tête de l’Europe. La Bretagne est une très grosse région d’élevage et nous sommes déterminés à nous faire entendre à Paris », livrait Sébastien Louzaouen, président des JA 29 lors de la pause déjeuner sur la RN 12 à Guingamp. Le convoi de tracteurs comptait alors autour de 90 engins puisqu’une partie des Costarmoricains s’étaient donnés rendez-vous pour accompagner les Finistériens.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer