Productions Agricoles

Des normes bien-être parmi les plus élevées au monde

L’UE a signé la Convention européenne pour la protection des animaux d’élevage. Raison supplémentaire pour privilégier la consommation de produits européens. 

Le bien-être des animaux constitue une part importante du mandat de l’Efsa, la grande autorité européenne de sécurité des aliments dans l’Union qui a mis en place des normes de bien-être des animaux parmi les plus élevées au monde. Le cadre général de ses actions est, entre autres, défini dans la stratégie 2012-2015 pour le bien-être des animaux.
Des règles harmonisées sont en place au niveau de l’UE et couvrent un large éventail d’espèces animales et de questions entourant le bien-être des animaux. Ainsi, la directive CE 98/58 du Conseil établit les normes minimales de protection de tous les animaux d’élevage, tandis que d’autres législations de l’UE instaurent des normes de bien-être pour les animaux d’élevage pendant le transport et au moment de l’étourdissement ou de l’abattage. Des directives spécifiques couvrent la protection de catégories individuelles d’animaux telles que les veaux, les porcs et les poules pondeuses.

Avis scientifiques indépendants

D’autres organismes internationaux ont aussi publié des recommandations et des documents d’orientation relatifs au bien-être des animaux, notamment l’Organisation mondiale de la santé animale (Oie) ou le Conseil de l’Europe. L’UE a signé la Convention européenne pour la protection des animaux d’élevage, adoptée par le Conseil de l’Europe. Bref, les animaux d’élevage ne sont pas soumis aux pires cruautés que certains mouvements voudraient véhiculer.

Des règles européennes harmonisées couvrent un large éventail d’espèces animales et de questions relatives au bien-être.

Et quoi de plus sérieux que les activités de l’Efsa dans ce domaine. Elles sont menées par le groupe scientifique sur la santé et le bien-être des animaux (groupe Ahaw). Un groupe qui fournit des avis scientifiques indépendants à la Commission européenne, au Parlement européen et aux États membres sur tous les aspects liés à la santé et au bien-être des animaux, principalement les animaux élevés pour la production alimentaire. Ses avis scientifiques ont pour objectif d’aider les gestionnaires des risques à identifier des méthodes destinées à réduire les douleurs inutiles, le stress et la souffrance des animaux et à accroître le bien-être lorsque cela est possible. Il n’est toutefois pas du ressort de l’Efsa de donner des conseils sur les questions éthiques ou culturelles liées au bien-être des animaux.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer