Événements

La Bretagne se distingue au Festival des races à viande du Space

Si en Salers les éleveurs bretons n’ont pas obtenu de premiers prix, ils sont par contre sortis du lot en races Limousine,Charolaise et Blonde d’Aquitaine. Concours bovins viande suivis par Agnès Cussonneau

Gazelle, première des femelles Limousines

Lors du concours interrégional Limousin qui a rassemblé 20 animaux venus de 18 élevages, le juge Stéphane Bourdarias, installé en Corrèze, a choisi Gazelle du Gaec Bellier de Rannée (35) comme Championne femelle.

Gazelle au Gaec Bellier de Rannée (35)
Gazelle au Gaec Bellier de Rannée (35).

« Son volume, sa longueur, son bassin bien ouvert et son très bon veau ont fait la différence », a-t-il souligné. Cerise, de l’élevage Rolland de Lannion (22), a été placée en tête de la section « Femelles non suitées ». L’élevage a aussi décroché le 2e prix de la section Jeunes mâles avec Héron. Le prix de Meilleur RJ (Reproducteur jeune) qualifié à la station de Lanaud a été attribué à Grimpy. TD, copropriété des élevages Talec – Buguellou – Lecomte – Yon. « Cet animal affiche beaucoup de développement, un bon bassin, une bonne ligne de dos. Il est également remarquable sur sa longueur », a précisé le juge.

Extrait de palmarès

Gypsy, « king » Charolais

« De la masse, des applombs irréprochables, de très bonnes lignes de dos et qualités de bassin. Et tout cela avec déjà beaucoup de viande. Et il va encore se développer jusqu’à 5 – 6 ans. Ses cornes sont également très blanches, signe de qualité de viande. » À l’issue du concours Charolais, le juge Thierry Prain (Loire-Atlantique) n’a pas tari d’éloges sur le Champion mâle Gypsy. Appartenant à l’EARL de la Ville Neuve (22), ce taureau né en mars 2011 est un fils de Cardinal (RVS) et de Bohème (RJ).

Gypsy, de l’EARL de la Ville Neuve, à Saint-Gilles Vieux Marché (22)
Gypsy, de l’EARL de la Ville Neuve, à Saint-Gilles Vieux Marché (22).

C’est le Gaec Audureau de Vendée qui a par contre remporté le titre de Championne femelle avec « une vache très bien suitée, qui porte de la viande, dans l’aloyau, dans l’arrière-main, dans la culotte… » Philippe Brard (Trans-la-Forêt – 35) a obtenu deux deuxième prix de section avec Devinette et Unipolaire. 19 animaux provenant de 10 élevages étaient en lice.

Extrait de palmarès

Le berceau Salers primé, mais pas seulement

Affichant une volonté d’ouverture, les organisateurs du concours national Salers avaient invité Peter Donger, éleveur reconnu de Grande-Bretagne, à officier en tant que juge. Il était chargé de départager une soixantaine d’animaux, dont 28 du berceau de la race. Seuls 3 éleveurs bretons étaient en lice.

Forez, Champion mâle venu de Seine-Maritime
Forez, Champion mâle venu de Seine-Maritime, a plu au juge grâce à sa « capacité à garder de la viande. »

C’est donc logiquement que les éleveurs du berceau ont raflé nombre de premiers prix. Le Grand Ouest a tout de même affirmé sa présence, notamment au travers du titre de Champion mâle (à l’EARL de la Croix Mahieu) et de la meilleure bouchère (à Marie Odile Roussel). Ces deux élevages sont basés en Seine-Maritime dans la région Haute-Normandie.

Extrait de palmarès

Héroïne, meilleure des jeunes Blondes

Héroïne, appartenant à l’EARL Barré de Coray (29), est arrivée première des « femelles de 2 à 3 ans ». Avec sa puissance, son élégance, son cornage bien présent, cette fille de Armendarit (qualifié RVS) et Veracruz (mère à taureaux d’élite) a tapé dans l’œil du juge Frédéric Defaecque (de la Somme).

Héroïne, appartenant à l’EARL Barré de Coray (29)
Héroïne, appartenant à l’EARL Barré de Coray (29).

« Elle est aussi très éclaircie autour des yeux, ce que nous recherchons dans la race. » Héroïne était présente au National de Biarritz et a été présélectionnée pour le concours de Paris. Également remarqué, l’EARL Robin Picard de Caro (56) a obtenu trois fois un deuxième prix de section. Sur les 16 animaux présents, le juge a nommé Futée du Gaec Menet (44) Grande Championne. « Elle a vraiment survolé le concours. C’est un modèle à avoir dans tous les élevages », a synthétisé le juge.

Extrait de palmarès

  • Championne Femelle et Grande Championne : Futée, Gaec Menet, Vritz (44)
  • Champion mâle / Prix qualité bouchère : Hélios, Tarlevé Olivier, Juvigné (53)
  • Prix de synthèse Femelle : 1. Fiesta, Gaec des Jonquilles, Guémené Penfao (44) – 2. Floralie, EARL Robin Picard, Caro (56)
  • Vaches suitées de plus de 3 ans : 1. Godiche, Gaec Rothureau, Beaupreau (49) – 2. Floralie, EARL Robin Picard (56)
  • Vaches gestantes de plus de 3 ans : 1. Futée – 2. Fiesta, Gaec des Jonquilles (44)
  • Femelles de 2 à 3 ans : 1. Héroïne – 2. Horizon, EARL Robin Picard (56) – 3. Garonne, EARL Saint-Mahé, Combourg
  • Mâles de plus de 3 ans : 1. Fox, Gaec de Sainte-Pauline, Joué-sur-Erdre (44)
  • Mâles de 2 à 3 ans : 1. Hélios – 4. Hercule, Cop. Renaud Michel – Gaec de la Sapinière, Lanouée (56)

Hemione en tête des Rouges des prés

Le Prix de championnat femelle en Rouge des Prés a été remporté par Hemione, appartenant à Claude Marais de Ruillé-Froid-Fonds en Mayenne.

Hemione, appartenant à Claude Marais de Ruillé-Froid-Fonds en Mayenne
Hemione, appartenant à Claude Marais de Ruillé-Froid-Fonds en Mayenne.

Le juge Emmanuel Cornuaille (d’Ille-et-Vilaine) a par ailleurs accordé le titre de Champion mâle à Forban, de l’EARL Gervais Anthony à St-Paul du Bois (49). Seul élevage breton en lice, l’EARL Le Plessy Oris de Saulnières (35) s’est placé 3e de la section « Jeunes femelles de 15 à 30 mois » avec Haurade.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer