Les éleveurs Sylvie, Pierre et Xavier Le Moal dans une parcelle d'herbe avec leurs vaches Normandes.

Au Merzer, Pierre Le Moal s’est associé à ses parents Sylvie et Xavier en avril 2022. Le jeune homme a repris un site de 40 ha attenant à un îlot foncier à 1 km du siège principal. Cet agrandissement a porté la SAU du Gaec à 135 ha et permis…

Personnes devant un bâtiment génisses

Au Gaec les Pâtures Lort, les associés ont pris à bras-le-corps le sujet de la réduction des IFT sur les cultures. Afin de réduire l’usage et le transfert de molécules dans l’eau, des aménagements ont été réalisés, comme un agrandissement des bandes enherbées, le recours à du désherbage mécanique. «…

20313.hr

À l‘installation, la chèvrerie et le laboratoire de transformation de 70 m2 ont été créés. « Les notions de dépendance énergétique et de quantité de travail fourni par la quantité d’énergie peu chère » sont chères à Benoît Renouard. Avant de s’installer agriculteur, il commence par autoconstruire sa maison passive. Dans une logique…

20110.hr light

Lancée en 2020 et basée à Hénon, l’entreprise Eizhy transforme « des ressources naturelles délaissées » du territoire en granulés énergie ou en produits de litière pour les animaux, explique Typhaine Fox, sa fondatrice. Initialement tournée vers la valorisation des fauches de landes, son activité s’étend depuis quelque temps aux prairies et…

Edito

Le 24 février 2022, l’Europe est entrée en économie de guerre. Pour les agriculteurs, ce nouveau paradigme s’est traduit par la flambée du prix des intrants, particulièrement des engrais azotés. En fermant le robinet des importations du gaz russe bon marché, les agriculteurs européens ont senti la note passer. Et puis…

20064.hr

« L’accord de Paris a fixé des objectifs pour limiter le réchauffement climatique. Il n’a pas été demandé à l’agriculture une décarbonation totale, elle devra participer à hauteur de 50 % à la séquestration du carbone. En aviculture, un tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) sont directes et…

20020.hr

La chasse au gaspillage énergétique est le leitmotiv des équipes de recherche du Caté, à Saint-Pol-de-Léon (29). À l’image du système « Ventilation Jet » de chez Hinova, Glynis Bentoumi, ingénieure d’expérimentation dans le pôle légumes sous abri, liste les dernières innovations. « Ce système de ventilation amène de l’air extérieur dans la…

20006.hr light

La méthanisation pourrait être une solution vertueuse de séchage des légumineuses à destination de l’alimentation humaine produites en Bretagne. « Sur l’exploitation, notre unité de méthanisation par cogénération a été mise en route en 2012. La puissance est aujourd’hui de 730 kW électriques et 850 kW thermiques. En effet le système de refroidissement…

19976.hr

Le mandat de Christophe Rousse a été marqué par une différenciation de la gamme de la coopérative. « Alors qu'en 2000 la tomate ronde représentait 90 % des volumes, aujourd'hui nous ne la produisons plus », a-t-il évoqué lors d’un point presse sur le site de la coopérative à St-Armel (35). « Les…

19916.hr

Depuis le 1er janvier 2024, l’aide Ma Prime Adapt’ est destinée à soutenir les travaux d’adaptation du logement. « Il s’agit d’une subvention destinée aux particuliers – propriétaires et locataires –, visant à accompagner l’adaptation des logements », indique Sylvie Jarnigon, de Soliha Habitat, intervenante à l’assemblée générale des anciens de la FDSEA. …

19862.hr

L’énergie est devenue un sujet primordial sur les élevages entre économies pour réduire les factures, limiter les augmentations de coûts et production d’énergie afin de chercher une diversification sur l’exploitation pour générer un revenu supplémentaire. Les économies passent souvent par des investissements simples comme équiper son tank à lait d’un…

19849.hr

Les économies d’énergie sont aussi une préoccupation des éleveurs laitiers même si les consommations électriques sont souvent moindres qu’en volaille ou en porc. « Les priorités d’actions sont souvent autour du tank et de l’eau chaude qui globalement représentent 70 % des consommations électriques. Le tank à lait c’est 35 à 45 %…

19853.hr

Après avoir travaillé dans la recherche pendant 10 ans, Simon Lehuger a saisi l’opportunité de s’installer sur l'exploitation de son père et son oncle en 2014, transformant le système d'exploitation. Ils étaient en production conventionnelle de lait et porc (160 truies naisseur-engraisseur) avec peu de pâturage et beaucoup de cultures…

19858.hr

Face à la hausse de leur facture d’électricité, Guillaume et Stéphanie Vollard ont suivi une formation « panneaux solaires ». Un déclic : ils ont rapidement investi dans une centrale solaire thermique FengTech pour optimiser la production d’eau chaude sanitaire (ECS) sur leur élevage situé à Saint-Pierre-des-Landes (53). Inaugurée le 15 décembre 2022, l’installation…

19857.hr

Le GIEE (Groupement d'intérêt économique et environnemental) « Climat », lancé par Agrobio 35 fin 2021 et se terminant fin 2024, rassemble une dizaine de producteurs de lait qui travaillent sur les pratiques d’atténuation du changement climatique qu’ils peuvent mettre en place sur leurs fermes, parmi lesquelles figure la réduction de la…

19844.hr light

« Les productions porcine et avicole sont fortement consommatrices en énergie. En porc, la consommation électrique moyenne est de 1 000 kWh/truie présente/an, soit environ 200 €/truie/an (hors Faf et station de traitement). Cette consommation électrique est pour 46 % liée au chauffage, 39 % à la ventilation et 7 % pour l’éclairage. L’atelier post-sevrage représente 36 %…

19473.hr light

La méthanisation, processus de production de biogaz à partir de matières organiques, offre une alternative pour les agriculteurs en quête de solutions durables. Les frères Jestin, agriculteurs visionnaires, s’intéressent depuis longtemps aux énergies renouvelables (panneaux solaires). Ils ont fait le choix de la méthanisation pour diversifier leurs activités tout en…

19295.hr

Gaec Laurkaël, à Meillac (35) Mickaël Josse s’est installé en 2003 en reprenant l’exploitation familiale spécialisée en veau de boucherie avec 52 ha de SAU sur la commune de Meillac (35). Lorsque son épouse Laurence a souhaité s’installer, plusieurs pistes de création d’un nouvel atelier ont été étudiées. « Je ne voulais pas…

19392.hr

« Plus on met de vaches dans un bâtiment, plus on a de risques d’animaux en chaleur et d’accidents », démarre Bernard Crespel, producteur de lait installé à Médréac (35) qui a vu sa référence laitière passer de 230 000 L à 700 000 L au fil des années tout en conservant son troupeau sous le…

19360.hr

L’accise sur l’électricité est une taxe qui est appliquée à l’ensemble des consommateurs finaux d’électricité. Cette taxe est également connue sous la dénomination de TICFE (Taxe intérieure sur la consommation finale d'électricité) ou de CSPE (Contribution au service public de l’électricité). Elle vise principalement à financer les surcoûts relatifs aux…

19342.hr

« Le travail sur le poste carburant est aussi important que celui sur le poste mécanisation. Avant, les tracteurs roulaient à 25 km/h. Aujourd’hui, on monte à 50 km/h entraînant une surconsommation et tout cela dans un contexte d’augmentation du prix du carburant », lance Jean-Marc Roussel, chargé de mission machinisme, lors de l’assemblée…

18761.hr

Plusieurs signaux sont au vert pour la filière bois-énergie, liés au coût croissant et à l’impact des énergies fossiles et à la tendance de consommation vers les énergies renouvelables. Sur le quart sud-ouest du département, le Collectif bois bocage 35 (CBB 35) est à la recherche « d’une quarantaine d’agriculteurs souhaitant…

18755.hr light

Dans certains secteurs, la méthanisation et l’élevage sont en concurrence sur le foncier. Que préconisez-vous pour rééquilibrer ces territoires en faveur de l’élevage ? Ou faut-il « forcer » sur la production d’énergie au détriment de l’agriculture nourricière ? Loïg Chesnais-Girard : Le foncier agricole doit rester affecté à la production alimentaire en priorité, c’est…

bateau_hurtigruten-biogaz

La compagnie de croisières norvégienne Hurtigruten a annoncé le 26 novembre qu’elle utilisera du biogaz pour alimenter ses navires. Six navires seront ainsi propulsés avec ce carburant issu de la dégradation de matière organique, en l’occurrence des résidus des industries piscicoles et forestières. Un objectif de la stratégie verte de…

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article