Dossier technique

Du colza fourrager pour l’apport protéique de fin d’année

Le colza fourrager poussant à 5 km du siège d’exploitation de Louis-Pierre Chauvin est récolté en vert en automne - hiver, fournissant un ingrédient frais et riche en protéine pour la ration des vaches laitières.

20125.hr - Illustration Du colza fourrager pour l’apport protéique de fin d’année
Le cheptel de Louis-Pierre Chauvin compte 45 laitières en croisement 3 voies depuis une dizaine d’années (Normande x Holstein red x Rouge scandinave).

Louis-Pierre Chauvin s’est installé en 1995 sur l’exploitation familiale à Saint-Georges-de-Reintembault (35). Il emploie un salarié à mi-temps, en groupement d’employeurs, et fait appel à une Cuma avec salariés pour différents travaux des champs. Certifié bio depuis 2012 et livrant à Biolait 245 000 L de lait, il adhère à un groupe d’échanges entre éleveurs, animé par…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article