Economie, marchés et gestion

Quand l’offre rencontre la demande

Que vous souhaitiez accueillir un apprenti dans votre exploitation laitière bretonne ou que vous recherchiez un stage pour apprendre à fabriquer du fromage de brebis au sein d’un Gaec de Haute-Savoie, la solution se trouve très probablement sur stage-agricole.com. Gros plan sur un site qui vaut le détour.

« Le principe du site est simple, il s’agit de créer du lien et de faciliter les choses en mettant en rapport les exploitants et les stagiaires, explique Florian Gaultier, éleveur laitier à Broons, président des Jeunes Agriculteurs des Côtes d’Armor et trésorier des JA Bretagne. Auparavant, quand vous cherchiez un stage, cela passait beaucoup par le bouche-à-oreille. Mais aujourd’hui, il y a de plus en plus de personnes qui ne sont pas originaires du milieu agricole et qui n’ont pas accès à ce réseau professionnel ». Une lacune comblée par le site Stage Agricole qui vient d’être entièrement remodelé.

Née dans le Sud-Ouest, l’initiative a été reprise par la Bretagne dès 2018. « Aujourd’hui, l’association Stage Agricole est nationale et elle regroupe huit régions *, souligne Jean-François Douzeau, animateur régional installation. Gratuit, le site permet de consulter l’ensemble des offres en ligne et de s’affranchir des frontières départementales et régionales ». Si l’adresse – www.stage-agricole.com – n’a pas changé, l’ergonomie et la présentation ont été repensées pour gagner en clarté et en fluidité. Un outil de géolocalisation et des critères de recherche plus précis ont ainsi été ajoutés. Autant d’aides bien utiles pour trouver l’annonce correspondant à ses attentes parmi les quelque 350 offres de stage et d’apprentissage actuellement répertoriées à travers l’Hexagone.

La dynamique bretonne

La Bretagne compte, à elle seule, plus de 200 maîtres de stage inscrits sur la plateforme. Et avec 120 offres, elle représente le tiers des propositions recensées. Voilà qui, aux yeux des promoteurs du site, illustre « la dynamique régionale et contribue au renouvellement des générations en agriculture ». L’examen du profil des maîtres de stage révèle que près des trois quarts d’entre eux se sont installés après 2010. Si les différentes productions régionales sont représentées, c’est, sans surprise, la filière bovin lait qui se taille la part du lion (38 %). Du côté des stagiaires bretons, l’on note que les élèves de Bac Pro constituent le gros des troupes (42 %) et que la féminisation de la profession se poursuit, la proportion de femmes parmi les inscrits atteignant 36 %.

Capitalisant sur ce site remodelé, une campagne de communication a été lancée sur les réseaux sociaux lors de la rentrée de septembre dernier. Et en ce mois de janvier, des affiches et des flyers destinés au public scolaire ont été distribués dans les lycées généraux et agricoles, ainsi que dans les établissements des réseaux des Maisons familiales et rurales et du Conseil national de l’enseignement agricole privé.
« Nous avons, par ailleurs, noué des contacts avec une école allemande, précise Jean-François Douzeau. À terme, nous espérons ouvrir cette plateforme vers l’étranger ». Intéressante perspective puisqu’il est établi, depuis Montaigne, que les voyages forment la jeunesse !

Jean-Yves Nicolas

* Occitanie, Centre Val de Loire, Pays de la Loire, Nouvelle Aquitaine, Bretagne, Hauts de France, Auvergne Rhône Alpes et Normandie.

Une formule efficace
« La première fois où j’ai entendu parler du site Stage Agricole, c’était à l’occasion du salon bordelais Vinitech 2016, le rendez-vous des professionnels de la filière viti-vinicole », se souvient Dominique Trubert, président de la Caisse de Bretagne de Crédit Mutuel Agricole. « Nos homologues du Crédit Mutuel du Sud-Ouest avaient soutenu cette initiative que j’avais trouvée très intéressante. » Logique donc de retrouver la CBCMA parmi les soutiens de la déclinaison bretonne de la plate-forme. « Sortir du cocon familial, aller voir ce qui se fait ailleurs est toujours très formateur. Cela permet de découvrir d’autres manières de travailler, de s’ouvrir à des modes de fonctionnement différents. En outre, dans le cadre du renouvellement des générations, il y a un vrai enjeu pour la profession à attirer des jeunes qui ne soient pas issus du milieu agricole. Stage Agricole est un outil efficace et pragmatique qui s’inscrit bien dans son époque. »

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer