Economie, marchés et gestionEn bref

Adapter ses cultures au climat de 2030

L’entreprise Weenat vient d’annoncer le lancement de sa dernière innovation, baptisée « Les projections agroclimatiques ». Son objectif est d’aider les filières agricoles à évaluer l’impact du dérèglement climatique à l’échelle d’un territoire. En effet, cet outil est capable de générer des scénarios climatiques avec une résolution au km2 pour les années 2030, 2040 et 2050. Le système est construit sur une base de données climatiques sur la période 1979-2021. Cette base a ensuite été utilisée pour calibrer un modèle de projections climatiques sur les trois prochaines décennies.

Adapter sa stratégie

Concrètement, cette innovation pourra par exemple être utilisée pour estimer la probabilité qu’un épisode de stress hydrique survienne durant la phase de montaison du blé tendre. « Nous simulons l’évolution des températures journalières à l’échelle d’un territoire en 2030. Puis nous calculons les sommes thermiques, ce qui nous permet de connaître les dates de montaison de la culture. Enfin, en recoupant ces informations avec nos projections sur les cumuls de pluie, nous pouvons déterminer que le risque de stress hydrique va passer de 1 année sur 8 actuellement, à 1 année sur 4 en 2030, et 1 année sur 2 en 2050 sur ce territoire », indique Maxime Zahedi, ingénieur agronome chez Weenat dans un communiqué de presse.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer