Economie, marchés et gestion

« Les métiers vont grandir »

L’ancien directeur de la Chambre de métiers 22 a toujours cru en l’avenir de l’artisanat. En ce 21 janvier au lycée de La Ville Davy, c’est plein de messages optimistes et enthousiastes que Pascal Pellan porte au marché de l’emploi et qu’il projette tant au secteur de l’artisanat que de l’agriculture. Il dévoile quelles sont selon lui les perspectives de l’emploi dans les 10 ans à venir. « Trois points me tiennent à cœur et vont à l’encontre des idées reçues », lance Pascal Pellan. « Premièrement, malgré la transition technologique qui s’ouvre devant nous, ce n’est pas un monde sans travail qui nous attend, mais ce sont les travailleurs qui vont manquer. »

Pour cet auteur de 5 ouvrages et membre de l’Académie des technologies, on va travailler avec de plus en plus de technologie dans notre quotidien. C’est une certitude. « On ne doit pas se battre contre la science et la technologie. On doit lui accorder une vision plus humaniste. » Mais « rien ne remplacera le bon sens de la personne ! » La technologie ne va donc pas tuer l’emploi, elle va l’aider à le rendre moins pénible, plus attractif, plus créatif.

« On nous affirme que 80 % des emplois n’existent pas encore. » C’est selon lui une erreur. Les métiers qui existent aujourd’hui, seront toujours présents demain, mais en mieux. « La rupture technologique que l’on a connue en automobile avec l’électronique embarquée a bousculé ce secteur. Mais les mécaniciens sont toujours présents. On a juste tiré les compétences vers le haut, les métiers ont grandi. » Dans la même logique, les agriculteurs, on en aura toujours besoin, mais avec sûrement plus d’écologie, moins de pesticides, cela améliorera le métier, illustre-t-il. Pour s’adapter à ces évolutions, c’est sur un « savoir en actes » qu’il faut se reposer selon cet humaniste qui place l’homme au centre de tout système. Pour cela, « rien de tel que le vécu au travail avec la formation en apprentissage, les voyages et la découverte du monde, pour aider tout homme à s’adapter à ce monde bouleversant et lui donner la capacité à gérer l’incertitude. »

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer